France : rencontres Wikimedia sur l’éducation

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

L’association Wikimedia France s’est mobilisée pour organiser des conférences sur l’éducation pendant deux jours.

Logo de Wikimedia France
Source : Guillom.

15 décembre 2012. – Wikimédia France a organisé ses 3èmes rencontres sur le thème de l’ les 14 et 15 décembre à l’Université Paris Descartes[Note 1].

Contexte[ | modifier le wikicode]

Depuis 2007, la croissance de s’est stabilisée à environ 150 000 nouveaux articles par an[1].
Source : A.Schneider83.

Le système éducatif français concerne 15 millions de personnes qui suivent des études[Note 2] ; son effectif était d’un million de professionnels et bénéficiait d’un budget global de 132 milliards d’euros en 2009[2].

Pour sa part, l’association Wikimedia France emploie 4 salariés et a levé moins d’un million d’euros de fonds auprès de ses utilisateurs en 2011/2012[3]. Depuis 2008, la communauté bénévole de s’est stabilisée à environ 5 000 contributeurs actifs, c’est-à-dire réalisant plus de cinq modifications par mois[4]. Elle gère actuellement plus d’1,3 million d’articles Wikipédia rédigés en francais.

Alors que « Wikipédia agrégeait le résultat de plus de 4 000 années-homme en 2006 »[5], le nombre de ses articles en anglais a été plus que quadruplé depuis cette date[Note 3]. On peut donc raisonnablement extrapoler le coût de production de ses 24 millions d’articles en 285 langues à plus de 20 000 années-homme en 2012.

En décembre 2012, la fondation Wikimedia regroupait 14 projets wikis indépendants, établissant leurs propres règles dans chaque langue : , , , , Wikimedia Commons, , Wikispecies, , , et Wikidata. Wikipédia domine largement les autres projets de la fondation[6] : à titre de comparaison, les 1,3 million d’articles Wikipédia en français sont vus 1 milllion de fois par heure au 31 décembre 2012[Note 4] ; les 16 millions d’images ou fichiers multimédias de Wikimedia Commons sont vus 413 716 fois par heure en octobre 2012 ; et les 2,2 millions de définitions du en français sont vus 46 641 fois par heure[7].

Jean-Marc Ayrault préconise l’utilisation des ressources libres dans les ministères dans une logique de réduction des coûts. Dès lors, on peut s’interroger pourquoi l’état français n’investit pas des moyens humains, matériels ou financiers sur l’association Wikimedia France contrairement à Wikimedia Deutschland qui est soutenue depuis 2007[8]. En effet, la traduction de en français n’est-elle pas un moyen de rendre les francophones plus compétitifs dans le cadre d’une économie mondialisée ?

Journée du 14 décembre[ | modifier le wikicode]

Vue de l’amphi Binet le 14/12/2012.
Source : Daniel Rodet.

En qualité de président de l’Université Paris Descartes, Frédéric Dardel a introduit la journée en citant l’un de ses proches « Depuis que j’ai corrigé mon article sur Wikipédia, les journalistes ne font plus d’erreur sur ma biographie »[Note 5]. Il encourage ses étudiants à contribuer en corrigeant Wikipédia car « c’est le moyen le plus efficace de transmettre le savoir ». En effet, l’enjeu actuel de l’éducation est d’apprendre à collaborer sur des projets tels que ceux de Wikimedia ou à savoir utiliser ces outils, et non à mémoriser des contenus.

Le président de Wikimedia France Rémy Mathis a rappelé que Wikipédia était un site fréquenté par 20 millions de visiteurs uniques par mois en France[Note 6]. Il a expliqué la totale transparence des étapes de rédaction collaborative et que « la notion d’autorité est renvoyée dans les sources, par une validation a posteriori et non a priori par des pairs ».

Karine Aillerie a observé que les jeunes percevaient parfois Wikipédia comme un « moteur de recherche », voire un annuaire. Ils considèrent ce site comme « rentable pour la recherche d’information » en vertu de la loi du moindre effort. Par ailleurs, Gilles Sahut a souligné que 6 à 7% des répondants semblaient définitivement réfractaires à Wikipédia.

En 2007, il semblait inconcevable de citer Wikipédia dans un manuel scolaire. Aujourd’hui, l’encyclopédie est mentionnée dans certains d’entre eux ; des progrès sont encore possibles dans la forme des citations.

Jean-Pierre Archambault a rappelé le modèle économique de la licence globale proposée de . Cela consiste à rémunérer les auteurs suivant la racine cubique du nombre d’utilisateurs ; la croissance du revenu est alors concave et varie dans un rapport de 1 à 10[Note 7]. La mise en œuvre de la licence globale se heurte à la problématique de déterminer qui réalise la collecte des fonds. Or comme la région est le principal organisme à financer les manuels scolaires, cette approche semble plus facile à mettre en œuvre pour la co-production de livres scolaires sous licence CC-BY-SA, comme le propose www.lelivrescolaire.fr[9].

Lors des échanges avec la salle, il a été évoqué les faits suivants :

  • moins d’un pour mille des auteurs ou des chercheurs vivent effectivement des revenus générés par leurs droits d’auteurs ou brevets ;
  • tout l’arsenal juridique mis en œuvre n’a visé qu’à créer une industrie multimédia numérique privée et non à renforcer le pouvoir individuel (empowerment) ;
  • alors que le coût marginal de reproduction numérique devient nul, le dispositif coercitif pour défendre la «  » s’alourdit[10][11].

Ensuite, Jean-Claude Guédon a procédé à un rappel historique de l’Initiative de Budapest pour l’accès ouvert en 2001 qui a conduit à la création de revues scientifiques libres[Note 8], puis à la fondation des Licences Creative Commons. Bien que Google Scholar le permette, le professeur Guédon s’est interrogé « pourquoi n’y a-il pas eu de rapprochements entre et le mouvement du libre accès ? »

Alexis Kauffmann de Framasoft a présenté la nouvelle clé USB de 32 GO pour accéder aux contenus de Wikipédia en français sans connexion internet[12].

Les 4 libertés du copyright
Source : Copyleft.

Loïc Gervais, coordinateur à un espace public numérique, a confirmé la possibilité d’enseigner les quatre libertés ou démembrements du droit de l’information dès la 2ème année de maternelle. Il pratique cet enseignement sous la forme de questions ludiques, telles que : « est-ce que je peux regarder ton dessin ? » (droit d’usage de l’œuvre ou usufruit), « Est-ce que je dois mettre ton nom sur ton dessin ? » (droit de citation du propriétaire de l’œuvre et droit moral de son auteur), « est-ce que je peux découper un morceau de ton dessin pour faire un patchwork ? » (droit de transformer l’œuvre pour en tirer le fructus), « est-ce que je peux mettre ton dessin sur le mur de l’école pour le partager avec tout le monde ? » (droit de transférer la propriété de l’œuvre ou de la détruire appelé abusus).

Pour finir, Aurélien Bellanger a présenté son dernier ouvrage intitulé « La Théorie de l’information » publié aux éditions Gallimard.

Journée du 15 décembre[ | modifier le wikicode]

L’ouverture de la journée a été présentée par Gilles Braun, conseiller technique pour le numérique au Ministère de l’Éducation nationale.

Dominique Cardon d’Orange Labs a souligné l’importance des procédures évolutives dans la réussite de Wikipedia : « Les individus participent d’autant plus facilement à la production d’une ressource commune qu’ils disposent aussi d’un pouvoir de surveillance et de sanction sur les autres membres de la communauté. »[13]
Comme axes d’amélioration, il a proposé de :

  1. simplifier l’esprit fondateur en règles publiques accessibles (admissibilité des articles, règles sur Wikipédia),
  2. centraliser les sanctions pour les raréfier (blocage d’adresses IP, suppression de comptes utilisateurs),
  3. créer des procédures d’hospitalité (accueil des nouveaux) et de récompense (remerciements et encouragements à contribuer par des robots).

François Taddéi, directeur de recherche du Centre de recherche interdisciplinaire[14], a clôturé la journée en présentant le projet We-key-pedia.

Prospective[ | modifier le wikicode]

2011–2012 Annual Report

Les Rencontres Wikimedia Education ont été filmées et ces interventions ont été mises en ligne[15]. Cet événement de Wikimédia France sur l’éducation a suscité peu de réactions a posteriori sur l’internet[16]. C’est étonnant parce que toutes les encyclopédies généralistes ont désormais disparu[Note 9] et Wikipédia est de facto en situation de monopole.

Sur les 200 participants inscrits, moins d’une cinquantaine étaient présents lors des conférences. Ceci prouve combien le nombre de contributeurs à Wikipédia est réduit : en avril 2011, les 1000 plus gros contributeurs représentaient 38% du total des éditions effectuées sur Wikipédia en français[17]. Mais si l’on exclut les pages de discussion, 440 personnes auraient généré pratiquement la moitié des mots vus persistants sur [18]. Selon l’étude américaine de l’Université du Minnesota publiée en 2007, « Environ un pour mille wikipédiens a produit la moitié de la valeur mesurée en mots lus »[19]. Sur les « 220 millions de personnes ayant un bon niveau écrit et oral en français », un francophone sur 500 000 aurait donc produit 44% des mots lus sur la Wikipédia en français.

La fondation Wikimedia a réalisé son objectif de récolter $25 millions de dons auprès de ses utilisateurs en 2012-2013[20] le 27 décembre 2012[21] ; de plus, l’indépendance et la pérennité de la fondation sont durablement assurées par les 34,9 millions de dollars d’actifs disponibles au 30 juin 2012[Note 10]. D’un point de vue égoïste, il semble donc opportun de contribuer sur la plateforme Wikimedia car elle est durablement viable et elle permet d’y retrouver éternellement ses informations partagées[Note 11].

En guise d’ouverture, la majorité des individus ont compris que Wikipédia est devenue le premier point de référence des connaissances du monde[22] ; la valeur de Wikipédia apparaît supérieure à ce que peut produire le secteur marchand, du fait que sa neutralité de point de vue n’est pas soumise, notamment, aux impératifs publicitaires[23]. La Wikimedia Foundation a l’objectif ambitieux de passer de 90 000 éditeurs actifs à 500 000 d’ici 2015[24] ; pour faire face à la croissance du nombre des articles à superviser, elle développe depuis deux ans une « nouvelle interface visuelle » qui doit faciliter l’édition et la mise en ligne des articles[25].

Sources[ | modifier le wikicode]

Voir aussi[ | modifier le wikicode]

  • France : Wikimedia investit sur l’éducation

Notes et références[ | modifier le wikicode]

Notes[ | modifier le wikicode]

  1. Après les rencontres 2007 à la Cité des sciences et de l’industrie sur le thème Développer – Valider – Ouvrir, Wikimedia France avait organisé ses 2ème rencontres Wikimedia en 2010 sur le GLAM
  2. c’est-à-dire qu’un quart de la population
  3. A titre de référence, Wikipédia en anglais est passée de 1 million en avril 2006 à 4 millions en avril 2012.
  4. Chaque article Wikipédia est donc vu en moyenne 720 fois par mois.
  5. Réponse d’André Comte-Sponville à Claude Sérillon qui lui demandait s’il avait bien présenté sa biographie.
  6. et 460 millions de visiteurs uniques dans le monde
  7. Ce rapport est de 1 à 8 dans le secteur de la musique.
  8. Par exemple, la Public Library of Science
  9. L’Encyclopædia Britannica a arrêté sa publication au format papier en 2011, et l’Encyclopædia Universalis en 2012.
  10. ((en)) Voir le PDF ci-contre intitulé The voice of the world en page 2.
  11. Sous réserve d’avoir les droits d’accès, le contributeur se réapproprie indéfiniment ses droits d’auteur.

Références[ | modifier le wikicode]

  1. Les échos d’en bas : bilan 2012
  2. L’Éducation nationale en chiffres
  3. Wikimédia France n’a pas récolté assez pour son budget 2012
  4. Statistiques sur les wikipédiens réalisant plus de 5 modifications par mois
  5. (fr) Wikipédia comprendre et participer, Sébastien Blondeel, éd. Eyrolles, 2006 (ISBN 2-212-11941-0), p. 144
  6. Croissance des projets Wikimedia
  7. Statistiques des Wiktionaries au 30 novembre 2012
  8. Quand le gouvernement allemand décide de participer à Wikipédia (Wikimedia compte aujourd’hui 20 salariés en Allemagne)
  9. Les contenus produits spécifiquement par lelivrescolaire.fr sont sous licence Creatives Commons (CC-by-SA).
  10. 2 ans de prison pour avoir vandalisé un tableau de Rothko
  11. Condamnation à 373 500 € d’amende et 9 mois d’emprisonnement avec sursis à un chômeur. Il filmait avec un caméscope les films lors de leur sortie en salle et n’en a pourtant pas tiré profit.
  12. La clé USB “Framakey-Wikipédia” contient 1,2 millions articles de l’encyclopédie Wikipédia en français accompagnés de leurs éventuelles illustrations.
  13. Le maître ignorant sur le blog Clioweb
  14. France : conférence de Richard Stallman à Paris
  15. Rencontres Wikimedia et Éducation, 14 & 15 décembre 2012 – Ouverture de Rémi Mathis, président de Wikimédia France. sur dailymotion
  16. Recherche effectuée sur Google actualités 15 jours après l’événement, sauf les archives twitter.
  17. Chacun des 1000 premiers Wikipédiens a réalisé plus de 10000 éditions.
  18. Wikipédia:Liste de Wikipédiens par nombre d’éditions : 60% par 438 268 utilisateurs enregistrés, 14% par 3 337 870 adresses IP et le reste par les bots en novembre 2012
  19. ((en)) « Creating, Destroying, and Restoring Value in Wikipedia », Reid Priehorsky, Jilin Chen, Shyong (Tony) K. Lam, Katherine Panciera, Loren Terveen, John Riedl, University of Minnesota, 4-7 november 2007, p. 267
  20. La Wikimedia Foundation lance sa 9e campagne de dons et vise 25 millions de dollars
  21. ((en)) Press releases/Wikimedia Foundation raises 25 million in 2012 fundraiser
  22. Les « moins de 25 ans » ont compris pourquoi les scientifiques devraient publier sur Wikipedia
  23. bien que ce projet puisse être réutilisé avec des publicités, comme par exemple par Voila
  24. ((en)) Résultats de l’étude sur les éditeurs de Wikimedia
  25. Comment la data visualisation peut améliorer Wikipedia
Logo Wikinews

Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 17 décembre 2012

Jour suivant avant

* Cet article mentionne la Fondation Wikimedia ou un de ses projets. Notez que Wikinews est un projet de la Fondation Wikimedia.



Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews (voir la page de discussion pour plus de détails).
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).

Crystal Clear filesystem folder locked.png

Cet article est en semi-protection car considéré comme ne devant plus évoluer.
Veuillez ne pas entreprendre d’autres modifications de fond, mais écrire un nouvel article.

  • Pages
  • Page Wikimedia de Wikinews « Wikimedia »
  • Page France de Wikinews « France »
  • de Wikinews.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.