Wiki Actu Francophone

mars 25, 2010

Rwanda : l\’opposante Victoire Ingabire interdite de sortie du pays

Rwanda : l’opposante Victoire Ingabire interdite de sortie du pays

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Localisation du Rwanda

25 mars 2010. – L’opposante rwandaise Victoire Ingabire a été empêchée de quitter le territoire national, mardi dernier, alors qu’elle s’apprêtait à prendre l’avion à l’aéroport de Kigali. Des policiers l’ont alors interpellé, lui annonçant qu’elle devait répondre à une convocation. Après interrogatoire, elle a expliqué avoir reçu comme consigne de se tenir à la disposition de la justice.

Selon elle, la question de savoir pour quels motifs elle accuse le FPR[1], parti au pouvoir, d’avoir également une responsabilité dans le génocide de 1994, lui a été posée. L’opposante rwandaise affirme avoir invité ses interrogateurs à consulter la résolution 955 du Conseil de sécurité de l’ONU, « qui stipule que les deux côtés qui luttaient pour le pouvoir au Rwanda dans les années 1994 ont des responsabilités dans les crimes commis ».

Mme Ingabire est présidente des FDU[2], un parti créé en exil et non enregistré par les autorités rwandaises. Elle a été désignée candidate officielle des FDU à l’élection présidentielle d’août prochain. Récemment, le parti avait dénoncé « un nombre croissant de menaces, d’agressions et de harcèlements » dont certains de ses membres auraient fait l’objet.

Notes

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

  • Page Afrique de Wikinews Page « Afrique » de Wikinews. L’actualité africaine dans le monde.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Rwanda : l’opposante Victoire Ingabire interdite de sortie du pays

Filed under: Non classé — admin @ 5:00

Localisation du Rwanda

25 mars 2010. – L’opposante rwandaise Victoire Ingabire a été empêchée de quitter le territoire national, mardi dernier, alors qu’elle s’apprêtait à prendre l’avion à l’aéroport de Kigali. Des policiers l’ont alors interpellé, lui annonçant qu’elle devait répondre à une convocation. Après interrogatoire, elle a expliqué avoir reçu comme consigne de se tenir à la disposition de la justice.

Selon elle, la question de savoir pour quels motifs elle accuse le FPR[1], parti au pouvoir, d’avoir également une responsabilité dans le génocide de 1994, lui a été posée. L’opposante rwandaise affirme avoir invité ses interrogateurs à consulter la résolution 955 du Conseil de sécurité de l’ONU, « qui stipule que les deux côtés qui luttaient pour le pouvoir au Rwanda dans les années 1994 ont des responsabilités dans les crimes commis ».

Mme Ingabire est présidente des FDU[2], un parti créé en exil et non enregistré par les autorités rwandaises. Elle a été désignée candidate officielle des FDU à l’élection présidentielle d’août prochain. Récemment, le parti avait dénoncé « un nombre croissant de menaces, d’agressions et de harcèlements » dont certains de ses membres auraient fait l’objet.

Notes

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

  • Page Afrique de Wikinews Page « Afrique » de Wikinews. L’actualité africaine dans le monde.
This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Colombie : attentat à la voiture piégée

Colombie : attentat à la voiture piégée

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Carte de la Colombie

Drapeau de la Colombie

25 mars 2010. – Le mercredi 24 mars 2010, à 9 h 30, une voiture piégée a explosé dans le centre de Buenaventura, ville portuaire de Colombie, dans le département du Valle del Cauca. Selon l’armée, l’attentat a fait au moins six morts et une trentaine de blessés. L’explosion a eu lieu à proximité du Ministère public et de la mairie du port, la voiture de type Mazda ayant été précédemment abandonnée durant la nuit.

« Nous sommes inquiets parce que cela faisait deux ans qu’il n’y avait pas eu un attentat comme celui d’aujourd’hui », a déclaré Juan Carlos Abadia, gouverneur du département de Valle del Cauca, ajoutant qu’il s’agit d’« une tentative pour déstabiliser et créer une atmosphère de peur et de chaos ».

Alors que l’armée soupçonne les FARC d’être à l’origine de cet attentat, qui n’a toujours pas été revendiqué, le ministre de la Justice estime qu’il pourrait s’agir de représailles de trafiquants de drogue sur lesquels une enquête est en cours.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Suisse : feu vert pour le casino de la Tène

Suisse : feu vert pour le casino de la Tène

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Une roulette anglaise

25 mars 2010. – Dans un communiqué publié mercredi[1], le Conseil fédéral suisse a décidé d’attribuer, en accord avec le rapport de la Commission fédérale des maisons de jeu, deux nouvelles concessions pour des Casinos, l’un de type A en ville de Zurich et l’autre, de type B, dans la région de Neuchâtel. Ces nouvelles concessions sont accordées à la suite d’une amélioration de la situation économique générale et compte-tenu d’un risque d’influence qualifié de faible sur la fréquence de la dépendance au jeu.

Selon les estimations publiées par la commission, les deux nouveaux établissements pourraient engendrer chacun un chiffre d’affaires de 15 à 25 millions de francs annuellement et rapporter près de 10 millions de francs par an d’impôts aux pouvoirs publics cantonaux. Si l’ouverture de deux nouvelles maisons de jeu doit avoir une influence sur la rentabilité des établissements voisins parmi les 19 déjà existants dans le pays, ceux-ci ne devraient cependant pas avoir de problèmes pour poursuivre leur activité.

La commission va prochainement établir un cahier des charges comprenant les critères devant être respectés par les candidats qui pourront déposer leur dossier dans environ quatre mois. La décision finale reviendra au Conseil fédéral, qui devrait rendre son avis vers la mi-2011.

En ce qui concerne le site neuchâtelois, le canton et la commune de La Tène soutiennent l’unique projet annoncé pour le moment. Il est porté en particulier par le groupe fribourgeois Escor, qui se dit prêt à investir 10 millions de francs et devrait permettre, d’après les autorités locales, de créer près de 80 emplois. La licence de type B permettra à l’établissement de proposer un maximum de 250 machines à sous, avec un montant de jackpot maximum de 200 000 francs.

Voir aussi

Notes et références

  1. Communiqué de presse : ((fr)) « Le Conseil fédéral entend octroyer deux nouvelles concessions d’exploitation d’une maison de jeu ». Chancellerie fédérale (Suisse), 24 mars 2010.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Powered by WordPress