Wiki Actu Francophone

mars 16, 2010

Suisse : inauguration d\’une nouvelle synagogue, une première depuis 50 ans

Suisse : inauguration d’une nouvelle synagogue, une première depuis 50 ans

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

La synagogue de la communauté israélite libérale de Genève.

16 mars 2010. – Une nouvelle synagogue, a été inaugurée lundi soir dans le canton de Genève ; c’est la première fois depuis près de 50 ans qu’un nouvel édifice religieux juif voit le jour en Suisse. Financé entièrement à l’aide de fonds privés, le bâtiment, réalisé sur deux niveaux, permet d’accueillir entre 500 et 800 personnes et dispose de plusieurs salles de réunion ainsi qu’un mur de la Shoah composé de trois fresques en bronze, réalisé par Isabelle Perez.

Cette nouvelle synagogue a été construite pour la communauté israélite libérale de Genève et de ses environs, qui compte près de 1 500 membres et remplace l’ancien lieu de culte devenu trop petit. Les 12 millions de francs demandés pour sa réalisation ont été entièrement récoltés dans cette communauté, dont fait partie le baron de Rothschild et Jean-Marc Brunschwig, président de la communauté israélite libérale de Genève (GIL).

Vu d’en haut, le bâtiment présente la forme d’un « choffar », cor traditionnel utilisé lors de fêtes religieuses. Il a en outre obtenu le label Minergie, qui assure le respect de normes énergétiques très strictes ; le bâtiment consomme ainsi moins de 15 kWh par mètre carré et n’est alimenté ni au gaz naturel, ni au mazout. La synagogue est jouxtée d’un centre communautaire où se trouvent des salles de sport et d’activités, une école et un restaurant.

La cérémonie publique d’inauguration, qui suit de trois jours son inauguration religieuse, a débuté par un concert de cor des Alpes et a réuni les représentants des confessions protestante, catholique, musulmane, hindouiste et bouddhiste. Les autorités du canton et de la ville de Genève étaient également présentes, de même que l’ancienne conseillère fédérale Ruth Dreifuss.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Recrudescence de la violence à la frontière entre les États-Unis et le Mexique

Recrudescence de la violence à la frontière entre les États-Unis et le Mexique

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Carte de la frontière entre les États-Unis et le Mexique

Vue de Ciudad Juárez, en 2004

16 mars 2010. – Le gouvernement américain a dénoncé le meurtre de trois personnes liées au consulat américain dans la ville de Ciudad Juárez, dans le nord de l’État du Chihuahua, au Mexique, à proximité de la frontière avec les États-Unis.

Une employée du consulat américain au Mexique et son époux — tous deux citoyens américains — ont été abattus par des hommes armés non identifiés à Ciudad Juárez. Le bébé du couple assassiné, qui se trouvait dans leur voiture, a été épargné. Par ailleurs, l’époux d’une autre employée du consulat mexicaine a également perdu la vie dans la ville après avoir été attaqué.

Si les autorités mexicaines indiquent ignorer le mobile des assassins, Ciudad Juárez, proche de Laredo, au Texas, est le théâtre d’un bras de fer entre les cartels de la drogue et l’administration du président mexicain Felipe Calderón.

Cette recrudescence de la violence le long de la frontière entre le Mexique et les États-Unis a incité le département d’État américain à autoriser les diplomates américains en poste dans les consulats du nord du Mexique à procéder à l’évacuation de leurs familles.

Samedi dernier, au moins 24 personnes ont été tuées en rapport avec le trafic de drogue dans l’ouest du pays.

Aussi, les autorités américaines s’inquiètent-elles de la corruption croissante au sein de la police chargée de maintenir l’ordre à la frontière. Les trafiquants de drogue sont parvenus à infiltrer les agences du gouvernement américain, y compris celles chargées de lutter contre ces réseaux, a fait savoir le FBI[1] lors d’auditions au Congrès la semaine dernière.

Kevin Perkins, un responsable du FBI, a évoqué le cas d’une nouvelle recrue ayant cédé à la tentation, acceptant plus de cinq millions de dollars en pots-de-vin en échange de laisser passer une tonne de marijuana[2] en provenance du Mexique. Le policier a été condamné à 20 ans de réclusion. « Mais il n’est pas le seul, loin de là », a affirmé James Tomsheck, un responsable du Bureau de la protection des frontières et des douanes[3].

M. Tomsheck a expliqué au sénateur Mark Pryor que 60 % des recrues de la police soumises à des détecteurs de mensonges s’avéraient inaptes à rejoindre les forces de l’ordre, déplorant que « malheureusement, seulement 10 % des recrues sont soumises à un tel examen, faute de moyens ».

Notes

Sources


  • Page
  • Page États-Unis de Wikinews « États-Unis »
  • de Wikinews.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Jean Ferrat enterré en Ardèche

Jean Ferrat enterré en Ardèche — Wikinews

Jean Ferrat enterré en Ardèche

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Nouvelles connexes
Nécrologies sur Wikinews
Wikiobituaries.svg
  • France : décès de Charles Pasqua
  • Nécrologie : mort de l’écrivain américain James Salter
  • Turquie : funérailles nationales pour l’ex-président Süleyman Demirel
  • Mort de Ron Moody
  • Mort d’Ornette Coleman

Jean Ferrat.

16 mars 2010. – Jean Ferrat, décédé dimanche dernier, a été enterré aujourd’hui dans son village Antraigues-sur-Volane, en Ardèche. Près de 5 000 personnes sont venues lui rendre hommage. Environ 160 policiers étaient déployés sur place face à un tel afflux ; des navettes de bus avaient été mises en place. Le maire Michel Pesenti a lu, après l’arrivée du cercueil, les dernières volontés du poète. Celui-ci désirait être « enterré aux côtés de son frère André, sans discours, sans manifestation, dans la plus stricte intimité ».

Marie-Georges Buffet, secrétaire nationale du Parti communiste français (PCF), est venue « saluer un ami ». On comptait parmi les personnalités présentes l’animateur Michel Drucker. Frédéric Miterrand, ministre de la Culture, actuellement en déplacement en Arabie saoudite, a délégué son directeur de cabinet.

Jean Ferrat était l’un des artistes les plus appréciés en France, comme en témoigne le succès de la compilation Jean Ferrat Best Of sortie en octobre 2009, certifiée disque de platine (soit plus de 100 000 exemplaires vendus). Début mars, ce disque figurait en 3e place des compilations les plus vendues, selon le SNEP[1]. 4 millions de téléspectateurs ont suivi la soirée d’hommage qui lui était dédiée. Le président Nicolas Sarkozy avait salué la mémoire d’« un grand nom de la chanson française qui disparaît. Chacun a en mémoire les mélodies inoubliables et les textes exigeants de ses chansons, qui continueront encore longtemps, par leur générosité, leur humanisme et leur poésie à transporter les âmes et les cœurs, à accompagner aussi les joies et les peines du quotidien ».

Notes

Voir aussi

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.
  • Pages
  • Page Nécrologies de Wikinews « Nécrologies »
  • Page France de Wikinews « France »
  • Page Musique de Wikinews « Musique »
  • de Wikinews. Créer un article

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Espace : le 3e ATV nommé selon un physicien italien

Espace : le 3e ATV nommé selon un physicien italien

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

L’ATV Jules Verne en approche de l’ISS en mars 2008

Vue d’artiste pour l’ARV

16 mars 2010. – Le troisième véhicule automatique de transfert européen (ATV) a été baptisé Edoardo Amaldi, du nom du physicien italien né en 1908 et décédé en 1989. L’ATV permet de ravitailler la station spatiale internationale (ISS) en fret en transportant vers l’orbite terrestre air, eau, nourriture, courrier, carburant, pièces de rechanges et matériels scientifiques. Il procèdera, en outre, aux manœuvres de correction de l’orbite. Amaldi a travaillé sur la physique des particules, sur la physique nucléaire et a réalisé des études sur les monopôles magnétiques et les ondes gravitationnelles.

« L’Italie est un pays-clé de l’Europe dans la participation à l’ISS. En nommant l’ATV-3 Edoardo Amaldi, nous rendons hommage à un grand Italien, mais aussi à un Européen engagé », a déclaré Simonetta Di Pippo, directeur des vols habités de l’agence spatiale européenne (ESA).

Le premier ATV, Jules Verne, du nom du célèbre auteur français, avait été lancé en mars 2008 et désorbité en septembre 2008, restant amarré plus de sept mois au complexe orbital. Le second devrait être lancé en novembre par un lanceur Ariane 5, et porte le nom de l’astronome allemand Johannes Kepler.

Quatre ATV doivent encore être lancés ; si, tout comme le porte à croire, la durée de vie de l’ISS est prolongée jusqu’en 2020, l’agence spatiale européenne pourrait être amenée à en commander de nouveaux. Actuellement, l’ESA mène des recherches pour améliorer l’ATV et lui ajouter une capsule de ré-entrée atmosphérique, lui permettant de revenir sur Terre (l’Advanced Re-entry Vehicle, ARV) avec du matériel et, éventuellement, des astronautes.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Élections régionales françaises de 2010 : le Front national se pose une nouvelle fois en arbitre du second tour

Élections régionales françaises de 2010 : le Front national se pose une nouvelle fois en arbitre du second tour

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Élections régionales françaises de 2010
Wikinews France regional with colours.svg

WIKINEWS
Régionales 2010
Voir aussi

Ensemble des articles sur le sujet
Interprojet
  • Wikipédia
  • Wikimedia Commons

16 mars 2010. – Le retour surprise du Front national au devant de la scène politique après le premier tour des élections régionales suscite bien des commentaires dans le « microcosme[1] » politique français. L’UMP et la plupart des formations politiques, ainsi que les sondages, anticipaient un FN moribond. Invité surprise au soir du 14 mars 2010 avec 11,42 % des voix, le parti de Jean-Marie Le Pen se maintiendra dans 12 régions[2]. Ces triangulaires plombent les espérances de Nicolas Sarkozy de reconquérir des régions. Son parti dispose d’une réserve de voix très limitée : le MoDem et, dans une bien moindre mesure, le FN dans les régions où il ne sera pas présent au second tour.

thumbs

Après la déconvenue de 2007 lors de l’élection présidentielle et des législatives, le FN revient dans le paysage politique français. Cependant, celui-ci ne retrouve pas son niveau atteint lors des élections régionales de 2004, à l’exception de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, où il totalise 20,29 % des suffrages. Ce bon score s’explique aussi sur le mode de scrutin à la proportionnelle qui assure des élus à cette formation politique, à la différence du scrutin majoritaire. Ce dernier mode d’élection est très défavorable à ce parti. Il lui interdit toute élection en raison des reports de voix au second tour, le candidat frontiste se retrouvant seul contre tous, comme cela a été le cas lors de la présidentielle de 2002.

L’autre donnée des élections reste le problème sans cesse grandissant de l’abstention. Seuls 46,36 % des électeurs inscrits se sont déplacés dimanche dernier, portant ainsi l’abstention à 53,64 %. Cette désaffection des urnes montre une défiance sans cesse grandissante des Français vis-à-vis des partis politiques.

Source : Ministère de l’Intérieur
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 43 640 059
Abstentions 23 407 608 53,64
Votants 20 232 451 46,36
Blancs ou nuls 756 738 1,73 3,74
Exprimés 19 475 713 44,63 96,26
Source : Ministère de l’Intérieur
Nuances de listes Voix % Exprimés Sièges
Listes d’extrême gauche (LEXG) 662 199 3,40
Listes du Parti communiste (PC) et du Parti Gauche (LCOP) 1 137 153 5,84
Listes du Parti Socialiste (LSOC) 4 579 807 23,52 31
Listes des Verts (LVEC) 2 372 340 12,18
Listes divers gauche (LDVG) 594 947 3,05 4
Listes d’Union de la gauche (LUG) 1 094 111 5,62
Autres liste (LAUT) 366 422 1,88 2
Listes régionaliste (LREG) 146 104 0,75
Listes Centre-MoDem (LCMD) 817 608 4,20
Listes de la majorité (LMAJ) 5 066 826 26,02 4
Listes divers droite (LDVD) 241 153 1,24
Listes du Front national (LFN) 2 223 760 11,42
Listes d’extrême droite (LEXD) 173 283 0,89

Notes

Source

  • ((fr)) –  « Le PS devance l’UMP sur fond d’abstention ». Le Bien Public, page 20n° 6215 mars 2010.


  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L’actualité française dans le monde.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Championnat de France 2009-2010 de Ligue 2 : Metz concède le match nul sur son terrain face à Nantes

Championnat de France 2009-2010 de Ligue 2 : Metz concède le match nul sur son terrain face à Nantes

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
thumbs

16 mars 2010. – Le FC Metz recevait, lundi soir, le FC Nantes en match décalé de la vingt-huitième journée du championnat de France de football de Ligue 2. Les deux équipes se sont séparés sur un score vierge. Les visiteurs auraient pu ramener plus qu’un point de leur déplacement au stade Saint-Symphorien.

Quelques chiffres

660 buts ont été inscrits depuis le début de la saison, soit une moyenne de 2,37 buts par match.


Palmarès Club Buts Class.
Meilleure attaque Stade Brestois, Stade Lavallois MF 40 2, 4
Plus mauvaise attaque FC Istres OP 22 19
Meilleure défense SM Caen 20 1er
Plus mauvaise défense LB Châteauroux 42 17
Meilleure différence de buts SM Caen 19 1er
Plus mauvaise différence de buts FC Istres OP -18 19


Résultats et classement

15 mars 2010
FC Metz FC Metz 0 – 0 FC Nantes FC Nantes Stade Saint-Symphorien
Arbitre : M. Jean-Charles Cailleux
Carton jaune 53′  (Biancalani) Carton jaune 51′  (Maréval)

Source : Wikinews
Classement général
Class. Club Pts J G N P F pp pc pén +-
1. SM Caen 55 28 15 10 3 0 39 20 0 19
2. Stade Brestois 52 28 15 7 6 0 40 25 0 15
3. FC Metz 46 28 12 10 6 0 35 29 0 6
4. Stade Lavallois MF 41 28 9 14 5 0 40 29 0 11
5. SCO Angers 41 28 11 8 9 0 34 31 0 3
6. Nîmes Olympique 41 28 11 8 9 0 31 35 0 -4
7. AC Ajaccio 40 27 11 7 9 0 32 25 0 7
8. AC Arles 39 28 10 9 9 0 31 32 0 -1
9. CS Sedan-Ardennes 38 28 9 11 8 0 38 35 0 3
10. Le Havre AC 38 28 10 8 10 0 30 32 0 -2
11. Tours FC 35 28 8 11 9 0 37 39 0 -2
12. FC Nantes 35 28 9 8 11 0 33 39 0 -6
13. Dijon FCO 34 28 7 13 8 0 32 33 0 -1
14. RC Strasbourg 33 28 7 12 9 0 34 36 0 -2
15. Vannes OC 33 28 7 12 9 0 31 36 0 -5
16. Clermont Foot 31 27 8 7 12 0 31 34 0 -3
17. LB Châteauroux 31 28 7 10 11 0 38 42 0 -4
18. EA Guingamp 28 28 5 13 10 0 23 30 0 -7
19. FC Istres OP 27 28 6 9 13 0 22 40 0 -18
20. SC Bastia 22 28 5 7 16 0 29 38 0 -9


Source


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.
  • Page Football de Wikinews Page « Football » de Wikinews. L’actualité du football dans le monde.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Au moins 25 morts après un incendie dans une mine chinoise

Au moins 25 morts après un incendie dans une mine chinoise

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

La Chine est très dépendante du charbon : 70 % de son électricité est produite par combustion de cette ressource naturelle. Ici, la mine de Jin Hua Gong.

16 mars 2010. – Selon la presse locale, 25 personnes sont mortes dans l’incendie d’une mine illégale de charbon au centre de la Chine.

L’incident s’est produit dans une mine de la Dongxing Coal Mining Company, à proximité de la ville de Zhengzhou, dans la province d’Henan. Il semblerait que le feu se soit déclaré à la suite d’un problème électrique. 31 personnes se trouvaient dans la mine, six d’entre elles ont réussi à s’échapper, tandis les autres sont restées coincées à l’intérieur. Le propriétaire de la mine a été arrêté par la police hier.

Les mines chinoises sont les plus meurtrières du monde : selon Al Jazeera, plusieurs centaines de mineurs trouvent la mort dans des accidents. Au début du mois, 30 autres mineurs sont décédés dans une mine de charbon inondée dans le nord du pays. Le gouvernement a décidé de lutter contre les mines illégales et de renforcer les mesures de sécurité.

Sources


  • Pages
  • Page Chine de Wikinews « Chine »
  • Page Catastrophes et accidents de Wikinews « Catastrophes et accidents »
  • de Wikinews.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Une explosion dans un TGV annoncée par erreur sur le site de la SNCF

Filed under: Non classé — admin @ 5:00

« Une explosion d’origine inconnue s’est produite aujourd’hui […] à bord du TGV 1234, à proximité de Mâcon ».

16 mars 2010. – Ce matin, entre 10 h et 10 h 10 UTC (11 h, heure locale), le site de la SNCF[1] affichait un communiqué-catastrophe selon lequel « une explosion d’origine inconnue s’est produite aujourd’hui vers 8 h à bord du TGV 1234, à proximité de Mâcon. Les premières estimations des pompiers feraient état de 102 morts et 380 blessés. Toutes les victimes ont été évacuées vers les hôpitaux de Mâcon. Si vous vous inquiétez pour un proche, contactez le numéro vert SNCF ». Il s’agit d’une erreur de manipulation au cours d’un exercice de simulation.

« Nous réalisons régulièrement ce type d’exercice de crise. Pour une raison que j’ignore, le communiqué s’est retrouvé en ligne ». « Cela aurait dû rester en interne », a expliqué un porte-parole. Il a ajouté que « nous recevons de très nombreux appels ».

Notes

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.
  • Page
  • Page France de Wikinews « France »
  • de Wikinews.
This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Suisse : inauguration d’une nouvelle synagogue, une première depuis 50 ans

Filed under: Non classé — admin @ 5:00

La synagogue de la communauté israélite libérale de Genève.

16 mars 2010. – Une nouvelle synagogue, a été inaugurée lundi soir dans le canton de Genève ; c’est la première fois depuis près de 50 ans qu’un nouvel édifice religieux juif voit le jour en Suisse. Financé entièrement à l’aide de fonds privés, le bâtiment, réalisé sur deux niveaux, permet d’accueillir entre 500 et 800 personnes et dispose de plusieurs salles de réunion ainsi qu’un mur de la Shoah composé de trois fresques en bronze, réalisé par Isabelle Perez.

Cette nouvelle synagogue a été construite pour la communauté israélite libérale de Genève et de ses environs, qui compte près de 1 500 membres et remplace l’ancien lieu de culte devenu trop petit. Les 12 millions de francs demandés pour sa réalisation ont été entièrement récoltés dans cette communauté, dont fait partie le baron de Rothschild et Jean-Marc Brunschwig, président de la communauté israélite libérale de Genève (GIL).

Vu d’en haut, le bâtiment présente la forme d’un « choffar », cor traditionnel utilisé lors de fêtes religieuses. Il a en outre obtenu le label Minergie, qui assure le respect de normes énergétiques très strictes ; le bâtiment consomme ainsi moins de 15 kWh par mètre carré et n’est alimenté ni au gaz naturel, ni au mazout. La synagogue est jouxtée d’un centre communautaire où se trouvent des salles de sport et d’activités, une école et un restaurant.

La cérémonie publique d’inauguration, qui suit de trois jours son inauguration religieuse, a débuté par un concert de cor des Alpes et a réuni les représentants des confessions protestante, catholique, musulmane, hindouiste et bouddhiste. Les autorités du canton et de la ville de Genève étaient également présentes, de même que l’ancienne conseillère fédérale Ruth Dreifuss.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

  • Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.
This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Powered by WordPress