Wiki Actu Francophone

mars 12, 2010

Élections régionales françaises de 2010 : les affiches du FN jugées illégales

Élections régionales françaises de 2010 : les affiches du FN jugées illégales

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Élections régionales françaises de 2010
Wikinews France regional with colours.svg

WIKINEWS
Régionales 2010
Voir aussi

Ensemble des articles sur le sujet
Interprojet
  • Wikipédia
  • Wikimedia Commons

12 mars 2010. – Le Tribunal de grande instance (TGI) de Marseille a condamné ce vendredi les affiches du Front national de la jeunesse (FNJ). En effet, le juge des référés les a déclaré illégales. Le parti, ainsi que Jean-Marie Le Pen, président du Front national (FN), ont en conséquence été condamnés à retirer les affiches de campagne des élections régionales jugées offensantes, notamment à l’égard des musulmans et de la population algérienne. Le 25 février dernier, le FN avait repris l’affiche de la campagne en Suisse de l’Union démocratique du centre (UDC), utilisée lors du référendum sur l’interdiction des minarets. L’affiche représente une femme portant le voile intégral islamique, devant une carte de France aux couleurs du drapeau de l’Algérie, avec sept minarets et le slogan « Non à l’islamisme ».

L’AFP a obtenu une copie de l’ordonnance du juge marseillais dans lequel celui-ci estime que « cette affiche est non seulement de nature à provoquer un sentiment de rejet et d’animosité à l’encontre d’un groupe de personnes dont sont visées les pratiques religieuses, les femmes et la nationalité, mais en outre s’adresse essentiellement à la jeunesse, de nature plus influençable ». « Cette affiche provocatrice est constitutive d’un trouble manifestement illicite », poursuit l’ordonnance qui condamne le FN et M. Le Pen — deux jours avant le premier tour des régionales — « à faire procéder à son retrait de tous les supports sur lesquels elle a été placée, de quelque nature qu’ils soient dans un délai de 24 heures […], puis sous astreinte de 500 euros par jour de retard ».

Le juge des référés avait été saisi par la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA), mais l’association avait été déboutée lundi à Marseille pour des raisons de procédure, tout comme le MRAP[1] qui, vendredi, a vu ses demandes rejetées par le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine). À la suite de l’audience, à laquelle M. Le Pen a assisté, Me Michel Pezet, l’avocat de l’association a déclaré : « Je ne peux pas, au nom de la LICRA, être plus heureux de la décision qui vient d’être rendue par le juge des référés ». « C’est une affiche qui veut faire peur », avait plaidé l’avocat au tribunal. « Pour les besoins d’une cause, on a caricaturé l’islamisme. »

La controverse sur ces affiches a également pris une tournure internationale lorsque l’Algérie a protesté officiellement auprès de la France au sujet de l’utilisation du drapeau algérien pour dénoncer l’islamisme dans la campagne du FN. « C’est à l’État français de prendre les dispositions qui s’imposent lorsque des symboles de pays étrangers sont mis à genoux », avait déclaré lundi le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci. Le Quai d’Orsay a même dû intervenir dans le débat en indiquant que les protestations des autorités algériennes sont « légitimes » en déplorant « avec force l’usage indigne et dégradant d’un drapeau national à des fins électoralistes ».

Dans un communiqué, le parti a pour sa part exprimé « son indignation devant cette violation gravissime de la liberté d’opinion et de la liberté d’expression, en période électorale » et a annoncé qu’il fera appel de cette décision. Pour Jean-Marie Le Pen, cette affiche « fait partie de la liberté d’opinion », a-t-il clamé en mettant parallèlement en cause la tentative de « censure de ces organisations qui sont, on le sait bien, les bras armés de certains partis politiques : la LICRA, c’est l’UMP, le MRAP, c’est le Parti communiste, SOS Racisme, c’est le PS ». Il avait par ailleurs déploré avant l’audience de ce matin « cet acharnement des xéno-maniaques [ndlr : la LICRA] qui ont été déboutés sur leur premier procès et relancent cela ».

Notes

Voir aussi

  • ((fr)) « Élections régionales françaises de 2010 : le Front national reprend l’affiche suisse de l’Union démocratique du centre contre les minarets ». Wikinews, 25 février 2010.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L’actualité française dans le monde.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Paris-Nice cycliste 2010 : nouvelle victoire de Peter Sagan après la 5e étape

Paris-Nice cycliste 2010 : nouvelle victoire de Peter Sagan après la 5e étape

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Paris-Nice
Paris-Nice 2010 map.svg

Carte de Paris-Nice 2010
Voir aussi
Ensemble des articles sur le sujet
Interprojet
  • Wikipédia
  • Wikimédia Commons

Peter Sagan, vainqueur de l’étape, lors du Tour Down Under 2010 (à l’avant-plan, en vert)

12 mars 2010. – La 5e étape de Paris-Nice 2010, qui reliait Pernes-les-Fontaines à Aix-en-Provence sur 157 kilomètres, a vu la victoire du Slovaque Peter Sagan devant l’Italien Mirco Lorenzetto et l’Espagnol Alejandro Valverde. L’Espagnol Alberto Contador conserve le maillot jaune de leader du classement général sur ses épaules.

Classements

Étape

1. Peter Sagan Liquigas-Doimo en 3h 34min 15s
2. Mirco Lorenzetto Lampre-Farnese Vini + 02s
3. Alejandro Valverde Caisse d’Épargne m.t.
4. Matthieu Ladagnous La Française des Jeux m.t.
5. Jens Voigt Team Saxo Bank m.t.
6. Simon Gerrans Team Sky m.t.
7. Koldo Fernández Euskaltel-Euskadi m.t.
8. Nicolas Roche AG2R La Mondiale m.t.
9. Matthew Harley Goss Team HTC-Columbia m.t.
10. Alberto Contador Astana m.t.

Général

1. Alberto Contador Astana en 20h 41min 40s
2. Alejandro Valverde Caisse d’Épargne + 20s
3. Roman Kreuziger Liquigas-Doimo 25s
4. Luis León Sánchez Caisse d’Épargne 26s
5. Samuel Sánchez Euskaltel-Euskadi 29s
6. Jens Voigt Team Saxo Bank 34s
7. Joaquin Rodríguez Team Katusha 36s
8. Peter Sagan Liquigas-Doimo 42s
9. David Millar Garmin-Transitions 1min 02s
10. Rein Taaramae Cofidis 1min 06s

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

  • Page Cyclisme de Wikinews Page « Cyclisme » de Wikinews. L’actualité cycliste dans le monde.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

France : entre 13 et 50 % de grévistes dans l’éducation nationale

Filed under: Non classé — admin @ 5:00

Le lycée Kléber à Strasbourg

12 mars 2010. – Le ministère de l’Éducation nationale française a annoncé que 12,9 % d’enseignants étaient en grève dans les collèges et lycées. Le SNES-FSU, syndicat enseignant, indique lui 50 % de grévistes. Près de 26 manifestations sont prévues pour aujourd’hui.

Les trois académies s’étant les plus mobilisées sont celles d’Île-de-France, de Lille et d’AixMarseille. Les syndicats dénoncent « les suppressions massives de postes », « les réformes inacceptables du lycée » et « la remise en cause de l’éducation prioritaire ».

L’UNEF[1] a appelé les étudiants à « se joindre aux actions » de la journée « afin de dénoncer la politique éducative menée par le gouvernement, notamment la réforme de la formation des enseignants ».

Notes

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.
  • Page
  • Page France de Wikinews « France »
  • de Wikinews.
This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Suisse : 8 ans de prison pour une mamie trafiquante de cocaïne

Suisse : 8 ans de prison pour une mamie trafiquante de cocaïne

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Entrée du Palais de Justice de Genève

12 mars 2010. – Jeudi, la Cour d’assises du canton de Genève a condamné une femme de 67 ans à huit ans de prison ferme pour trafic de drogue. L’accusée a reconnu avoir transporté 82 kilos de cocaïne entre l’Europe et l’Afrique au cours de 17 voyages. Ses complices, tous reconnus coupables d’infraction à la loi fédérale sur les stupéfiants avec circonstance aggravante, ont été pour leur part condamnés à 13, 11 et huit ans d’emprisonnement.

Parmi les trois protagonistes, l’organisateur et fournisseur du réseau est un Africain de 39 ans qui dirigeait la bande. Déjà condamné en France pour des faits similaires, il semble avoir repris ses activités dès la fin de sa peine. La sexagénaire, pour sa part, jouait le rôle de « mule » en transportant la drogue depuis le Bénin, le Burkina Faso, le Togo ou le Mali dans ses valises et touchait 6 000 francs par livraison en Suisse, en Italie et en Angleterre. Blanche, un peu forte et d’un certain âge, parfois accompagnée d’une amie, elle n’attirait pas l’attention des douaniers ; c’est grâce à son repentir et ses aveux que ce réseau international a pu être démantelé, ce qui lui a valu une certaine clémence de la part du juge d’instruction.

Le substitut du procureur Yves Bertossa, qui a qualifié cette affaire comme étant « l’un des plus gros trafic de cocaïne de ces dernières décennies à Genève », avait demandé 18, 15 et 10 ans de réclusion pour les principaux protagonistes de cette affaire.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Championnat de France de Rugby 2009-2010 : les résultats de la vingt-deuxième journée

Championnat de France de rugby 2009-2010 : les résultats de la vingt-deuxième journée

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Rugby à XV
thumbs
Informations générales
  • Championnat d’Angleterre du Premiership de rugby 2015-2016 : les résultats de la quatorzième journée
  • Championnat d’Angleterre du Premiership de rugby 2015-2016 : les résultats de la treizième journée
  • Championnat d’Angleterre du Premiership de rugby 2015-2016 : les résultats de la douzième journée
  • Championnat d’Angleterre du Premiership de rugby 2015-2016 : les résultats de la onzième journée
  • Championnat d’Angleterre du Premiership de rugby 2015-2016 : les résultats de la dixième journée

Articles sur Wikipédia
  • Rugby à XV

12 mars 2010. – Une fois n’est pas coutume, le championnat de France de rugby à XV, dit Top 14, a disputé six rencontres vendredi soir en raison du déroulement du Tournoi des 6 nations. En s’inclinant à domicile face au CS Bourgoin-Jallieu, le SC Albi est désormais condamné à la descente en Pro D2. Les Tarnais ne peuvent plus, mathématiquement, rejoindre la première équipe non reléguable avec une victoire bonifiée. En haut de tableau, les cinq premières équipes se tiennent à quatre points, et sont en ballotage favorable pour au moins disputer les barrages d’accession aux demi-finales. En revanche, les choses se compliquent pour le Stade Français, qui s’est incliné une nouvelle fois à l’extérieur face au CA Brive-Corrèze, lui aussi candidat aux barrages.

Résultats complets de la 22e journée du Top 14
Rugby club toulonnais 19 – 6 Castres Olympique
Aviron Bayonnais 22 – 13 Clermont Auvergne
Stade Toulousain[1] 34 – 3 Montpellier HRC
SC Albi 7 – 17 CS Bourgoin-Jallieu
CA Brive-Corrèze 26 – 14 Stade Français
USA Perpignan 19 – 14 Biarritz Olympique[2]
US Montauban Samedi à 20 h 45 Racing Métro 92

Source : Wikinews
Classement général du top 14
Class. Club Pts J G N P B pp pc +-
1. Castres Olympique 67 22 13 3 6 9 469 321 148
2. USA Perpignan 66 22 14 0 8 10 454 345 109
3. Clermont Auvergne 65 22 12 3 7 11 542 354 188
4. Stade Toulousain 65 22 13 1 8 11 448 278 170
5. Rugby club toulonnais 63 22 14 1 7 5 438 388 50
6. Racing Métro 92 55 21 12 1 8 5 393 376 17
7. CA Brive-Corrèze 51 22 10 2 10 7 368 414 -46
8. Stade Français 49 22 8 4 10 9 493 463 30
9. Biarritz Olympique 48 22 10 0 12 8 362 364 -2
10. CS Bourgoin-Jallieu 44 22 10 1 11 2 341 506 -165
11. Aviron Bayonnais 43 22 8 0 14 11 428 386 42
12. Montpellier HRC 42 22 10 0 12 2 335 483 -148
13. US Montauban 37 21 7 2 12 5 310 413 -103
14. SC Albi 20 22 3 0 19 8 282 572 -290
Notes

Source


  • Page Rugby à XV de Wikinews Page « Rugby à XV » de Wikinews. L’actualité du rugby à XV.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Powered by WordPress