Wiki Actu Francophone

mars 5, 2010

Gabon : Ali Bongo annonce des mesures d\’urgence contre la corruption

Gabon : Ali Bongo annonce des mesures d’urgence contre la corruption

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Localisation du Gabon

Ali Bongo, en 2012.

5 mars 2010. – À l’issue d’un conseil des ministres tenu exceptionnellement, hier, à Port-Gentil, le président gabonais Ali Bongo a supprimé des agences telles que le Fonds national de l’habitat ou encore le Fonds d’aide et de garantie, des organismes qui rendaient « difficile une gestion claire des deniers publics ».

Selon Pascal Nzemba, magistrat et ancien président de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite, il s’agit d’un « processus long et difficile qui demande de la patience ».

Par ailleurs, M. Bongo annoncé la création d’une société nationale du pétrole et réaffirmé son intention de défendre l’environnement, déclarant : « Il y a urgence. Ainsi, ai-je décidé de prendre les mesures ci-après qui concernent la vie publique nationale […], des mesures d’urgence ».

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

  • Page Afrique de Wikinews Page « Afrique » de Wikinews. L’actualité africaine dans le monde.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Brésil : les femmes travaillent cinq heures par semaine de plus que les hommes selon une étude de l\’OIT

Brésil : les femmes travaillent cinq heures par semaine de plus que les hommes selon une étude de l’OIT

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Drapeau de l’OIT

5 mars 2010. – Les femmes travaillent au Brésil cinq heures par semaine de plus que les hommes, selon une étude publiée hier par l’Organisation internationale du Travail (OIT). Les femmes ont une durée totale de 57,1 heures par semaine, dont 34,8 heures de travail par semaine avec plus de 20,9 heures pour les tâches domestiques. En revanche, les hommes ont une durée totale de 52,3 heures par semaine, dont 42,7 heures d’heures de travail et 9,2 heures par semaine d’activités ménagères.

Le directeur du bureau de l’OIT à Brasilia, Lais Abramo, a déclaré que l’entrée massive des femmes sur le marché du travail n’a pas été accompagnée par une réorganisation des fonctions des tâches domestiques entre les deux sexes.

« Culturellement, il donne à la femme le soin presque exclusivement à la maison et la famille. Ici, vous avez une chose complexe qui nécessite une redéfinition des relations entre les hommes et les femmes, un partenariat beaucoup plus équilibrée entre les sexes dans la famille », confie-t-il.

Un autre élément important de la recherche montre qu’une proportion importante des femmes travaillent comme domestiques. Sur les 42,5 millions de femmes qui font partie de la population économiquement active, 6,2 millions sont noirs. Cela représente 15,8 % de l’occupation totale de femmes. Et, selon l’étude, la majorité des employées de maison est noire.

Environ 20 % des femmes noires employées travaillent comme domestiques et 24 % ont un contrat formel.

Pour M. Lais, la dévaluation du travail domestique est liée à une dévalorisation des fonctions de soin dans la société, que le travail domestique a lieu, et ce type de travail exige une qualification.

« Les travailleurs domestiques sont des travailleurs comme les autres. Ils ont le droit de réglementer leur travail. Ils ont droit à une protection sociale, au congé de maternité. Le problème réside dans l’existence d’un grand pourcentage de travailleurs sans contrat de travail », ajoute-t-il.

Le sous-secrétaire du Secrétariat spécial pour les politiques visant à promouvoir l’égalité raciale (SEPPIR)[1], Martius Chagas, avoue que les employeurs doivent être conscients qu’une employée de maison, avec ses droits garantis, produira beaucoup plus.

« Il s’agit d’un processus culturel que nous avons pu faire au Brésil qui peut aller de l’avant. Je pense que nous sommes sur la bonne voie. Mais le travail domestique précaire existe où les travailleurs sont en bas de la pyramide. Mais je pense que cela change. Et nous devons également tenir compte de la formation proprement dite, la réorganisation et la classification du travail », a déclaré M. Chagas.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l’agence de presse Agência Brasil, publiée sous la licence Creative Commons Attribution 2.5 Flag of Brazil.svg, intitulée
«  Pesquisa da OIT mostra que mulheres trabalham cinco horas semanais a mais que os homens » datée du 5 mars 2010.

Notes

Source


  • Page Brésil de Wikinews Page « Brésil » de Wikinews. L’actualité brésilienne dans le monde.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Gabon : Ali Bongo annonce des mesures d’urgence contre la corruption

Filed under: Non classé — admin @ 5:00

Localisation du Gabon

Fichier:Ali bongo.jpg
Ali Bongo, en 2009

5 mars 2010. – À l’issue d’un conseil des ministres tenu exceptionnellement, hier, à Port-Gentil, le président gabonais Ali Bongo a supprimé des agences telles que le Fonds national de l’habitat ou encore le Fonds d’aide et de garantie, des organismes qui rendaient « difficile une gestion claire des deniers publics ».

Selon Pascal Nzemba, magistrat et ancien président de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite, il s’agit d’un « processus long et difficile qui demande de la patience ».

Par ailleurs, M. Bongo annoncé la création d’une société nationale du pétrole et réaffirmé son intention de défendre l’environnement, déclarant : « Il y a urgence. Ainsi, ai-je décidé de prendre les mesures ci-après qui concernent la vie publique nationale […], des mesures d’urgence ».

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

  • Page Afrique de Wikinews Page « Afrique » de Wikinews. L’actualité africaine dans le monde.
This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Jean-Paul Huchon : un carnet de 10 tickets, 15 € !

Jean-Paul Huchon : un carnet de 10 tickets, 15 € !

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Ticket de métro parisien

5 mars 2010. – France Info interrogeait aujourd’hui Jean Paul Huchon, président du Conseil régional d’Île-de-France pour savoir, d’après lui, le prix d’un ticket de métro parisien. Celui-ci a déclaré : « Je me réfère plutôt au carnet », et a affirmé un prix de l’ordre de 15 euros, alors que le prix réel est de 11 euros.

Source


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L’actualité française dans le monde.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

République démocratique du Congo : le mandat de la MONUC remis en cause

République démocratique du Congo : le mandat de la MONUC remis en cause

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Localisation de la République démocratique du Congo

5 mars 2010. – Après le Tchad, c’est au tour de la République démocratique du Congo de voir un mandat d’une mission des Nations unies remis en cause, il s’agit de la Mission de l’Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo (MONUC) qui changera à partir du 1er juin prochain. En visite à Kinshasa, le secrétaire général-adjoint de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix, Alain Leroy, en a discuté jeudi avec le président Joseph Kabila et le Premier ministre Adolphe Muzito.

Le gouvernement congolais avait demandé un désengagement progressif de la MONUC à partir de juin de cette année. La résolution 19-06 du Conseil de sécurité, qui régit actuellement la MONUC, « est très claire qu’à la fin du mois de mai, il va falloir un nouveau mandat, avec une reconfiguration de la MONUC, et aussi un plan de désengagement progressif », a expliqué le porte-parole de la mission onusienne, Madnodje Mounoubaye.

Une équipe technique d’évaluation envoyée de New York est actuellement à Kinshasa pour travailler sur ce dossier, a indiqué M. Mounoubaye, ajoutant que la décision finale sera prise à l’issue d’une concertation entre l’ONU et le gouvernement de Kinshasa.

Voir aussi

Source


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

  • Pages
  • Page Organisation des Nations unies de Wikinews « Organisation des Nations unies »
  • Page République démocratique du Congo de Wikinews « République démocratique du Congo »
  • de Wikinews. Créer un article

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Brésil : les femmes travaillent cinq heures par semaine de plus que les hommes selon une étude de l’OIT

Filed under: Monde,Société,Travail — admin @ 5:00

5 mars 2010. – Les femmes travaillent cinq heures par semaine de plus que les hommes, selon une étude réalisée par l’Organisation internationale du Travail (OIT), publié hier. Les femmes ont une durée totale de 57,1 heures par semaine, dont 34,8 heures de travail par semaine et plus de 20,9 heures pour les tâches domestiques. En revanche, les hommes ont une durée totale de 52,3 heures par semaine, dont 42,7 heures d’heures de travail et 9,2 heures par semaine d’activités ménagères.

Le directeur du bureau de l’OIT à Brasilia, Lais Abramo, a déclaré que l’entrée massive des femmes sur le marché du travail n’a pas été accompagné par une réorganisation des fonctions des tâches domestiques entre hommes et femmes.

« Culturellement, il donne à la femme le soin presque exclusivement à la maison et la famille. Ici, vous avez une chose complexe qui nécessite une redéfinition des relations entre les hommes et les femmes, un partenariat beaucoup plus équilibrée entre les sexes dans la famille », confie-t-il.

Un autre élément important de la recherche montre qu’une proportion importante des femmes travaillent comme domestiques. Sur les 42,5 millions de femmes qui font partie de la population économiquement active, 6,2 millions sont noirs. Cela représente 15,8 % de l’occupation totale de femmes. Et, selon l’étude, la majorité des employées de maison est noire.

Environ 20 % des femmes noires employées travaillent comme domestiques et 24 % ont un contrat formel.

Pou M. Lais, la dévaluation du travail domestique est liée à une dévalorisation des fonctions de soins dans la société, que le travail domestique a lieu, et ce type de travail exige une qualification.

« Les travailleurs domestiques sont des travailleurs comme les autres, ils ont le droit de réglementer leur travail, ils ont droit à une protection sociale, le congé de maternité. Le problème réside dans l’existence d’un grand pourcentage de travailleurs sans contrat de travail », ajoute-t-il.

Sous-secrétaire d’Affirmative Action Secrétariat pour la promotion de l’égalité de Rational (SEPPIR), Martius Chagas, dire que les employeurs doivent être conscients qu’une employée de maison avec leurs droits garantis, en produira plus.

« Il s’agit d’un processus culturel que nous avons pu faire au Brésil peut avancer. Je pense que nous sommes sur la bonne voie, mais il ya le travail domestique précaire, où les travailleurs sont à la base de la pyramide. Mais je pense que cela change. Et nous devons également tenir compte de la formation proprement dite, la réorganisation et la classification de l’œuvre », a déclaré Chagas.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l’agence de presse Agência Brasil, publiée sous la licence Creative Commons Attribution 2.5 Flag of Brazil.svg, intitulée
«  Pesquisa da OIT mostra que mulheres trabalham cinco horas semanais a mais que os homens » datée du 5 mars 2010.


Sources

Cet article est en développement. Si vous considérez qu’il est fini, changez {{Développement}} en {{Publication}}.
This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Powered by WordPress