Wiki Actu Francophone

février 28, 2010

Séisme au Chili de 2010 : le bilan s\’alourdit

Séisme au Chili de 2010 : le bilan s’alourdit

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Épicentre du séisme

Plus d’un million et demi de logements sont endommagés, selon la ministre du Logement Patricia Poblete.

Incendie d’une usine de plastique après le séisme

28 février 2010. – Le bilan du séisme qui a frappé hier le Chili s’alourdit. On compte aujourd’hui plus de 300 morts, dont 90 % auraient été tués dans leur sommeil par l’effondrement de leur maison, et 2 millions de sinistrés. « La force de la nature a une nouvelle fois frappé notre patrie », a déclaré la présidente Michelle Bachelet, maintenant en fin de mandat. Le séisme, d’une magnitude 8,8 sur l’échelle du moment, est l’un des plus violents depuis un siècle. En 1960, le Chili, situé sur une zone de convergence de plaques tectoniques, avait été frappé par le séisme le plus puissant jamais enregistré, causant la mort de 3 000 personnes, et créant un tsunami aux vagues de 10 mètres de haut.

À Concepción, ville située à 500 kilomètres de la capitale, les dégâts sont impressionnants : le grand viaduc sur le Biobío est détruit.

Le séisme a provoqué un tsunami, comme en 1960. Sur l’île Robinson Crusoe, de l’archipel Juan Fernández, 11 personnes sont portées disparues et 5 ont péris. De plus, les autorités n’ont aucunes nouvelles d’un groupe de 10 archéologues plongeurs français, situé sur l’île depuis plusieurs jours.

La ministre du Logement Patricia Poblete a annoncé que près d’un million et demi d’habitations étaient détruites, parmi lesquelles 500 000 seraient désormais inhabitables. « Tous les dégâts ne peuvent pas encore être quantifiés », a annoncé la présidente dans la soirée.

L’aide humanitaire devrait commencer à arriver : l’Union européenne a débloqué 3 millions d’euros, l’ONU se dit « disponible », et le président américain Barack Obama a déclaré que les États-Unis étaient « prêts à apporter leur aide ». Cependant, la présidente chilienne a répondu qu’« une aide qui arrive sans avoir été définie n’est pas d’un grand secours », demandant ainsi une coordination efficace entre les États.

Voir aussi

Voir sur Wikipédia l’article
Séisme de 2010 au Chili.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.
  • Pages
  • Page Chili de Wikinews « Chili »
  • Page Catastrophes et accidents de Wikinews « Catastrophes et accidents »
  • de Wikinews. Créer un article

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Championnat d\’Angleterre du Premiership de rugby 2009-2010 : les résultats de la seizième journée

Championnat d’Angleterre du Premiership de rugby 2009-2010 : les résultats de la seizième journée

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Rugby à XV
thumbs
Informations générales
  • Championnat du Super 15 2015 : les Highlanders enlèvent le titre
  • Championnat du Super 15 2015 : les Hurricanes et les Highlanders en finale
  • Championnat du Super 15 2015 : les Highlanders et les Brumbies joueront les demi-finales
  • Championnat de France de rugby 2014-2015 : Paris obtient le Brennus
  • Championnat du Super 15 2015 : les résultats de la dix-huitième journée
  • Championnat de France de rugby 2014-2015 : Paris obtient le Brennus
  • Championnat de France de rugby 2014-2015 : Clermont rejoint Paris en finale
  • Championnat de France de rugby 2014-2015 : le Stade Français en finale
  • Championnat de France de rugby 2014-2015 : le Stade Français et Toulouse se qualifient pour les demi-finales
  • Championnat de France de rugby 2014-2015 : les résultats de la vingt-sixième journée
  • Championnat de France de rugby Pro D2 2014-2015 : Agen rejoint Pau en Top 14
  • Championnat de France de rugby Pro D2 2014-2015 : les résultats des demi-finales d’accession
  • Championnat de France de rugby Pro D2 2014-2015 : les résultats de la trentième journée
  • Championnat de France de rugby Pro D2 2014-2015 : les résultats de la vingt-neuvième journée
  • Championnat de France de rugby Pro D2 2014-2015 : les résultats de la vingt-huitième journée
  • Championnat d’Angleterre du Premiership de rugby 2014-2015 : Saracens s’adjuge le titre
  • Championnat d’Angleterre du Premiership de rugby 2014-2015 : Bath et Saracens joueront la finale
  • Championnat d’Angleterre du Premiership de rugby 2014-2015 : les résultats de la vingt-deuxième journée
  • Championnat d’Angleterre du Premiership de rugby 2014-2015 : les résultats de la vingt-et-unième journée
  • Championnat d’Angleterre du Premiership de rugby 2014-2015 : les résultats de la vingtième journée
  • Championnat de Ligue celtique 2014-2015 : Glasgow remporte la finale
  • Championnat de Ligue celtique 2014-2015 : Glasgow et le Munster joueront la finale
  • Championnat de Ligue celtique 2014-2015 : les résultats de la vingt-deuxième journée
  • Championnat de Ligue celtique 2014-2015 : les résultats de la vingt-et-unième journée
  • Championnat de Ligue celtique 2014-2015 : les résultats de la vingtième journée
  • Championnat du Super 15 2015 : les Highlanders enlèvent le titre
  • Championnat du Super 15 2015 : les Hurricanes et les Highlanders en finale
  • Championnat du Super 15 2015 : les Highlanders et les Brumbies joueront les demi-finales
  • Championnat du Super 15 2015 : les résultats de la dix-huitième journée
  • Championnat du Super 15 2015 : les résultats de la dix-septième journée

Articles sur Wikipédia
  • Rugby à XV

28 février 2010. – En marge du Tournoi des 6 nations, le championnat d’Angleterre continue sur sa lancée. La journée a été marqué par la première victoire à domicile de Leeds Carnegie au dépend des London Wasps pour trois à l’extérieur. En outre, le troisième Saracens s’est incliné sur ton terrain contre Bath Rugby.

Source : Premiership
Résultats complets de la 16e journée de Premiership
Worcester Rugby 13 - 0 Newcastle Falcons
Gloucester RFC[1] 47 - 3 Sale Sharks
Northampton Saints 19 - 3 Leicester Tigers
Leeds Carnegie 26 - 10 London Wasps
London Irish 29 - 14 Harlequins
Saracens[2] 14 - 16 Bath Rugby

Source : Wikinews
Classement général du Premiership d’Angleterre
Class. Club Pts J G N P B pp pc +-
1. Leicester Tigers 49 16 10 1 5 7 330 207 123
2. Northampton Saints 48 15 11 0 4 4 313 220 93
3. Saracens 45 15 10 1 4 3 255 217 38
4. London Irish 43 15 8 3 4 5 327 215 112
5. London Wasps 39 15 9 0 6 3 252 249 3
6. Bath Rugby 34 15 6 2 7 6 260 240 20
7. Gloucester RFC 31 15 6 1 8 5 310 300 10
8. Harlequins 28 15 5 2 8 4 249 327 -78
9. Newcastle Falcons 27 15 4 4 7 3 192 234 -42
10. Worcester Rugby 24 15 3 4 8 4 215 268 -53
11. Sale Sharks 23 14 4 1 9 5 206 300 -94
12. Leeds Carnegie 23 15 4 1 10 5 208 340 -132

Notes

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.
  • Page Rugby à XV de Wikinews Page « Rugby à XV » de Wikinews. L’actualité du rugby à XV.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Canadiens de Montréal : inspiration olympique à l\’entraînement

Canadiens de Montréal : inspiration olympique à l’entraînement

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

28 février 2010. – Ce samedi, l’entraînement des Canadiens de Montréal, alors que quelques joueurs sont absents en raison des Jeux olympiques, a été inspiré par ces Jeux. En effet, les joueurs canadiens du club ont affronté les joueurs du reste du monde du club, dont les joueurs américains, au Centre sportif de Brossard. Les participants jouaient des périodes de huit minutes sur la moitié de la patinoire à trois contre trois. L’équipe formée des joueurs canadiens a remporté la rencontre. L’Américain Brian Gionta a effectué un tour du chapeau au profit de l’équipe du reste du monde. La partie a dû se rendre en prolongation après les trois périodes pour se conclure par la marque de 7 à 6 avec le but du Québécois Mathieu Darche. Cependant, les Américains ont pris leur revanche lors d’une course à relais en patinage de vitesse qui a suivi grâce à Brian Gionta. Le Tricolore jouera son prochain match mardi face aux Bruins de Boston.

Source


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Jeux olympiques d\’hiver de 2010 : le Canada égalise le record de médailles d\’or en gagnant au curling

Jeux olympiques d’hiver de 2010 : le Canada égalise le record de médailles d’or en gagnant au curling

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Jeux olympiques d’hiver de 2010
Current event olympic games-fr.svg

VANCOUVER
Les cinq derniers articles

Voir sur Wikipédia
  • Jeux olympiques
  • Jeux olympiques d’hiver de 2010

Curling pictogram.svg

28 février 2010. – Ce samedi, à Vancouver lors des Jeux olympiques d’hiver de 2010, le Canada a égalisé le record du nombre de médailles d’or remportées en gagnant sa 13e médaille d’or au curling masculin. L’URSS, en 1976, et la Norvège, en 2002, sont les autres détenteurs du record. Le Canada, hôte de ces Jeux, est assuré de terminer au premier rang du classement des nations au cumulatif des médailles. De plus, il a l’occasion de battre le record dimanche, lors de la finale de hockey sur glace contre les États-Unis.

En effet, ce samedi, le Canada a battu la Norvège en finale de curling masculin par la marque de 6 à 3. L’équipe canadienne de curling est menée par le skip Kevin Martin. Elle a été la favorite tout au long du tournoi olympique. Son parcours au cours de ce tournoi est parfait, avec onze victoires en autant de parties. C’est la première fois de l’histoire du curling aux Jeux olympiques qu’une équipe réussi un tournoi parfait.

Source


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Jeux olympiques d\’hiver de 2010 : la Finlande remporte la médaille de bronze en hockey sur glace

Jeux olympiques d’hiver de 2010 : la Finlande remporte la médaille de bronze en hockey sur glace

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Jeux olympiques d’hiver de 2010
Current event olympic games-fr.svg

VANCOUVER
Les cinq derniers articles

Voir sur Wikipédia
  • Jeux olympiques
  • Jeux olympiques d’hiver de 2010

Ice hockey pictogram.svg

28 février 2010. – La Finlande a remporté la médaille de bronze à la suite du match de la petite finale contre la Slovaquie de samedi à Vancouver aux Jeux olympiques d’hiver de 2010. La marque finale de cette rencontre est de 5 à 3 pour la Finlande. C’est le meilleur résultat de l’équipe de hockey de la Slovaquie de l’histoire du tournoi olympique, qui est passé très près de la médaille de bronze. Les jeux en supériorité numérique ont été un élément clé du match, étant donné que cinq de huit buts ont été inscrit en avantage numérique. La Finlande a jouée un total de douze minutes et trente-et-une secondes en avantage numérique, tandis que la Slovaquie a jouée onze minutes et vingt-quatre secondes de jeu en supériorité numérique. De plus, le cinquième but de la Finlande a été inscrit dans un filet désert alors que la Slovaquie jouait le tout pour le tout en retirant le gardien, Jaroslav Halák, alors qu’il restait 1:38 au chronomètre. La finale se déroulera dimanche entre le Canada et les États-Unis.

Déroulement de la partie

La première période s’est terminée par le compte de 1 à 0 en faveur de la Finlande avec un but inscrit en avantage numérique à la fin de la période par Sami Salo. Avec un peu moins de dix minutes de jouées à la période médiane, Marián Gáborík vient créer l’égalité 1 à 1 avec un but marqué également en avantage numérique. Marián Hossa est venu donner l’avance à l’équipe slovaque, alors qu’il restait quatre secondes sur un double avantage numérique. Il est suivi de Pavol Demitra, qui double l’avance de la Slovaquie en inscrivant un but en infériorité numérique. C’est seulement le deuxième but marqué lors d’un infériorité numérique de tout le tournoi olympique. La seconde période s’achève donc par la marque de 3 à 1 à l’avantage de la formation slovaque. L’équipe finlandaise vient réduire l’écart avec un peu plus de cinq minutes de fait à la période finale avec le but de Niklas Hagman, inscrit en supériorité numérique. Il est suivi peu de temps plus tard par Olli Jokinen, qui vient créer l’égalité 3 à 3. Ce dernier profite d’un avantage numérique pour inscrire un deuxième but et ainsi redonner l’avance à la Finlande. Avec 1:38 à faire au chronomètre, l’entraîneur de la formation slovaque décide de retirer le gardien et son équipe profite ainsi d’un jeu à 6 contre 4, étant donné que Joni Pitkänen était sur le banc de punition. Malgré beaucoup d’action dans le territoire finlandais, les Slovaques ne réussissent pas à toucher le fond du filet pour recréer l’égalité, et Valtteri Filppula réussit à s’échapper pour marquer dans le but slovaque désert et ainsi confirmer la victoire et la médaille de bronze pour la Finlande.

Tableaux


Sommaire des buts
Période Temps Équipe Joueur
1 18:50 Flag of Finland.svg Finlande Sami Salo
2 9:56 Flag of Slovakia.svg Slovaquie Marián Gáborík
2 15:38 Flag of Slovakia.svg Slovaquie Marián Hossa
2 18:45 Flag of Slovakia.svg Slovaquie Pavol Demitra
3 5:06 Flag of Finland.svg Finlande Niklas Hagman
3 6:41 Flag of Finland.svg Finlande Olli Jokinen
3 8:41 Flag of Finland.svg Finlande Olli Jokinen
3 19:49 Flag of Finland.svg Finlande Valtteri Filppula
Sommaire des tirs au but
Équipe 1re période 2e période 3e période Total
Flag of Finland.svg Finlande 12 9 12 33
Flag of Slovakia.svg Slovaquie 5 9 8 22
Sommaire des gardiens
Gardien Équipe Arrêts Temps de jeu
Miikka Kiprusoff Flag of Finland.svg Finlande 19 60:00
Jaroslav Halák Flag of Slovakia.svg Slovaquie 28 59:33
Sommaire des punitions
Période Temps Équipe Joueur Raison Durée
1 2:13 Flag of Finland.svg Finlande Niklas Hagman Retenir 2 min
1 9:49 Flag of Finland.svg Finlande Ville Peltonen Accrocher 2 min
1 17:42 Flag of Slovakia.svg Slovaquie Žigmund Pálffy Retenir 2 min
2 4:35 Flag of Slovakia.svg Slovaquie Marián Gáborík Match retardé 2 min
2 8:37 Flag of Finland.svg Finlande Mikko Koivu Accrocher 2 min
2 11:03 Flag of Slovakia.svg Slovaquie Milan Jurčina Bâton 2 min
2 13:11 Flag of Slovakia.svg Slovaquie Trop de joueurs sur la glace 2 min
2 13:42 Flag of Finland.svg Finlande Saku Koivu Accrocher 2 min
2 15:16 Flag of Finland.svg Finlande Lasse Kukkonen Bâton 2 min
2 17:54 Flag of Slovakia.svg Slovaquie Branko Radivojevič Bâton élevé 2 min
2 17:54 Flag of Slovakia.svg Slovaquie Branko Radivojevič Bâton élevé 2 min
3 3:02 Flag of Slovakia.svg Slovaquie Martin Cibák Retenir 2 min
3 3:36 Flag of Slovakia.svg Slovaquie Andrej Meszároš Bâton élevé 2 min
3 7:53 Flag of Slovakia.svg Slovaquie Marián Hossa Avoir fait trébucher 2 min
3 10:28 Flag of Finland.svg Finlande Sami Salo Retenir 2 min
3 16:42 Flag of Finland.svg Finlande Joni Pitkänen Avoir fait trébucher 2 min


Résultats

Rang Nation
1er Flag of Canada.svg Canada
2e Flag of the United States.svg États-Unis
3e Flag of Finland.svg Finlande
4e Flag of Slovakia.svg Slovaquie

Voir aussi

  • ((fr)) « Jeux olympiques d’hiver de 2010 : le Canada bat le record de médailles d’or en gagnant au hockey sur glace ». Wikinews, 1er mars 2010.

Source


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Jeux olympiques d\’hiver de 2010 : Giuliano Razzoli remporte l\’épreuve de slalom masculine

Jeux olympiques d’hiver de 2010 : Giuliano Razzoli remporte l’épreuve de slalom masculine

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Jeux olympiques d’hiver de 2010
Current event olympic games-fr.svg

VANCOUVER
Les cinq derniers articles

Voir sur Wikipédia
  • Jeux olympiques
  • Jeux olympiques d’hiver de 2010

Le champion olympique Giuliano Razzoli, en janvier 2010

28 février 2010. – L’Italien Giuliano Razzoli a remporté, hier, la médaille d’or en slalom aux Jeux olympiques d’hiver, sur la piste de Whistler. Il a devancé le Croate Ivica Kostelić et le Suédois André Myhrer.

Résultats

Rang Nation Athlète Temps
1er Flag of Italy.svg Italie Giuliano Razzoli 1:39.32
2e Flag of Croatia.svg Croatie Ivica Kostelić 1:39.48
3e Flag of Sweden.svg Suède André Myhrer 1:39.76
4e Flag of Austria.svg Autriche Benjamin Raich 1:39.81
5e Flag of Austria.svg Autriche Marcel Hirscher 1:40.20
6e Flag of Slovenia.svg Slovénie Mitja Valenčič 1:40.35
7e Flag of Italy.svg Italie Manfred Moelgg 1:40.45
8e Flag of Canada.svg Canada Julien Cousineau 1:40.66

Voir aussi

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

  • Pages
  • Page Sport de Wikinews « Sport »
  • Page Canada de Wikinews « Canada »
  • Page Italie de Wikinews « Italie »
  • Page Croatie de Wikinews « Croatie »
  • de Wikinews. Créer un article

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Jeux olympiques d’hiver de 2010 : Giuliano Razzoli remporte l’épreuve de slalom masculine

Filed under: Jeux Olympiques d'hiver de 2010 — admin @ 5:00

Current event olympic games-fr.svg

VANCOUVER
Les cinq derniers articles
Voir sur Wikipédia

Le champion olympique Giuliano Razzoli, en janvier 2010

28 février 2010. – L’Italien Giuliano Razzoli a remporté, hier, la médaille d’or en slalom aux Jeux olympiques d’hiver, sur la piste de Whistler. Il a devancé le Croate Ivica Kostelić et le Suédois André Myhrer.

Résultats

Rang Nation Athlète Temps
1er Flag of Italy.svg Italie Giuliano Razzoli 1:39.32
2e Flag of Croatia.svg Croatie Ivica Kostelić 1:39.48
3e Flag of Sweden.svg Suède André Myhrer 1:39.76
4e Flag of Austria.svg Autriche Benjamin Raich 1:39.81
5e Flag of Austria.svg Autriche Marcel Hirscher 1:40.20
6e Flag of Slovenia (bordered).svg Slovénie Mitja Valenčič 1:40.35
7e Flag of Italy.svg Italie Manfred Moelgg 1:40.45
8e (petit drapeau) Canada Julien Cousineau 1:40.66

Voir aussi

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

  • Pages
  • Page Sport de Wikinews « Sport »
  • Page Canada de Wikinews « Canada »
  • Page Italie de Wikinews « Italie »
  • Page Croatie de Wikinews « Croatie »
  • de Wikinews.
This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

France : le détecteur de fumée deviendra obligatoire

France : le détecteur de fumée deviendra obligatoire

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Un détecteur de fumée placé à l’entrée d’une chambre et du séjour

28 février 2010. – La proposition de loi imposant l’installation d’au moins un détecteur de fumée dans tous les logements de particuliers d’ici à cinq ans a été adoptée jeudi 25 février par le Sénat. L’objectif est de réduire de moitié le nombre de décès liés aux incendies domestiques, qui font chaque année 10 000 victimes, dont 800 morts pour plus de 250 000 sinistres. Jusqu’ici, seuls les locaux professionnels ou accueillant du public devaient être équipés d’un dispositif de détection.

« Le détecteur de fumée, c’est comme la ceinture de sécurité sur la route. Il ne réduira pas le nombre d’incendies, mais il en limitera les conséquences dramatiques », selon le colonel Richard Vignon, président de la FNSPF[1]. Le communiqué indique par ailleurs que « les sapeurs-pompiers de France sont prêts à apporter tout leur soutien et leur expertise à la mise en œuvre de ces mesures ».

Dans les pays où ce détecteur est obligatoire, comme l’Angleterre ou la Norvège, le nombre de décès a été divisé par deux. La France souhaite donc se rapprocher de ces objectifs en adoptant cette nouvelle loi.

Il conviendra à chaque occupant d’un logement, qu’il soit propriétaire ou locataire, d’équiper son habitation d’au moins un détecteur, placé de préférence proche des chambres à coucher. D’un coût de moins de 50 euros, le détecteur est autonome et alimenté par une batterie ayant une durée de vie d’environ un an, qu’il conviendra donc de remplacer. En outre, il sera nécessaire de fournir une déclaration d’installation à son assureur, qui pourra éventuellement faire baisser la prime des assurés en conformité.

Notes

Voir aussi

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

France : importants dégâts dus à la tempête Xynthia

France : importants dégâts dus à la tempête Xynthia

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Des vagues impressionnantes ont frappé les côtes atlantiques, notamment ici, à Ribeira en Espagne.

L’océan Atlantique était agité, ici à Ribeira.

Carte vigilance météorologique en date du 28 février 2010 à 17 heures.

28 février 2010. – En France, la tempête Xynthia a fait 40 morts, dont 29 en Vendée, notamment par noyade. Nicolas Sarkozy, président français, a demandé « au gouvernement d’agir sans attendre », avant d’annoncer qu’il avait « appris avec beaucoup d’émotion et de tristesse les décès provoqués par la tempête qui s’est abattue sur l’ouest du pays et qui a frappé plus cruellement les départements de la Vendée et de la Charente-Maritime ». À 17 h 30, une réunion a eu lieu à Matignon, dirigée par le Premier ministre François Fillon.

La sécurité civile faisait état de 18 morts dans son dernier bulletin, auxquels il fallait ajouter la découverte de deux corps en Vendée et en Charente-Maritime. Ces décès sont dus aux inondations et à des chutes d’arbres.

Des hélicoptères de secours ont survolé la Vendée pour hélitreuiller les habitants, montés sur les toits des maisons inondées. Les communes de La-Faute-sur-Mer et de l’Aiguillon-sur-mer ont été particulièrement touchées par la tempête à la suite d’une brèche dans une digue. Plusieurs tonnes de remblai ont été amenées pour essayer de boucher la brèche. Les plus diluviennes ont provoqué la crue de nombreuses rivières dans le Finistère et dans les Côtes-d’Armor, où les pompiers ont mené plus de 600 interventions en l’espace de seulement une demi-journée. M. Sarkozy a félicité « la mobilisation remarquable des services de secours, appuyés par des renforts nationaux ».

Près d’un million de foyers étaient privés d’électricité ce matin, selon EDF, qui a mobilisé 1 500 agents. Le retour à la normale interviendra « dans 48 heures » et dans « plusieurs jours pour les zones les plus abîmées ».

Le trafic aérien a été, lui aussi, perturbé : la compagnie Air France a annulé 70 des 700 vols prévus pour la journée à l’aéroport Paris-Roissy-Charles-de-Gaulle, où les vents violents empêchent décollages et atterrissages, mais fragilisent aussi la toiture des infrastructures. La SNCF prévoit des retards sur de nombreux axes de circulation. « La très forte tempête est désormais au-delà de nos frontières », annonce Météo-France sur son site Internet. À 16 heures UTC (17 heures à Paris), le Finistère et le Morbihan restaient en alerte orange en raison de pluies et d’inondations. De nombreux départements du nord-est sont encore en alerte jaune, comme par exemple la Meurthe-et-Moselle, le Pas-de-Calais, le Var, la Haute-Savoie, le Cher et la Manche. Ailleurs, la situation est redevenue normale. Selon Météo-France, il s’agit d’une tempête de forte ampleur et d’intensité peu commune pouvant occasionner d’importants dégâts et nécessitant une attention particulière, même si elle fut moins importante que celle de décembre 1999.

En Europe, six pays sont touchés par ce cyclone extratropical : le Portugal, l’Espagne, la France, la Belgique, le Luxembourg et l’Allemagne. En Allemagne et au Portugal, un mort est à déplorer, contre trois en Espagne. En France, dix personnes sont toujours portées disparues.

Cet article réutilise les données datées du 28 février 2010 à 17 h 00 selon les droits de reproduction de Météo-France : « Conformément à la loi n°78-753 du 17 juillet 1978, la réutilisation des informations publiques est soumise à la condition que ces dernières ne soient pas altérées, que leur sens ne soit pas dénaturé et que leurs sources et la date de leur dernière mise à jour soient mentionnées. »


Voir aussi

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimedia :

Ressources multimédia sur Commons.

Article sur Wikipédia.

Sources


  • Pages
  • Page Météo de Wikinews « Météo »
  • Page France de Wikinews « France »
  • de Wikinews.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Belgique : le groupe Carrefour supprime 1 672 emplois

Filed under: Non classé — admin @ 5:00

28 février 2010. – Le groupe Carrefour a annoncé la fermeture de 21 magasins pour la fin du mois de juin 2010 en Belgique, supprimant ainsi 1 672 postes. Joëlle Milquet, ministre belge de l’Emploi, déplore « le manque de stratégie commerciale » de la part de Carrefour. Le groupe s’est implanté sur le sol belge en 2000 à la suite du rachat du premier de la grande distribution belge, les supermarchés GB. Mais en 2008, celui-ci est détrône de la première place par la chaîne Colruyt.

Dans un communiqué, Carrefour Belgium indique que « le bilan de ces efforts est donc décourageant : Carrefour Belgium présente toujours une structure de coûts qui ne permet pas d’assurer une activité rentable », expliquant que « le coût horaire est l’un des éléments prédominants de cette structure de coûts ». Le CEO de Carrefour Belgium, Gérard Lavinay tente d’expliquer : « Nous devons prendre des mesures mais l’objectif que nous poursuivons est clair : assurer une activité durable et sauver un maximum d’emplois. Pour ce faire, il est de notre responsabilité d’agir en relançant le commerce et en adaptant nos structures de coûts ».

Hier, l’ensemble des magasins belges étaient fermés à la suite d’un appel à la grève au niveau national contre le plan social. M. Lavinay déclare « [accepter] cette grève mais elle va […] coûter une fortune en chiffre d’affaires », poursuivant sur le fait que le groupe va « définitivement perdre des clients ». Il estime que la grève devrait coûter près de 14 millions d’euros de chiffre d’affaires au groupe.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.
  • Pages
  • Page Belgique de Wikinews « Belgique »
  • Page France de Wikinews « France »
  • Page Économie et affaires de Wikinews « Économie et affaires »
  • de Wikinews.
This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.
Older Posts »

Powered by WordPress