Wiki Actu Francophone

décembre 10, 2009

Doctor Who : vers la fin du temps

Doctor Who : vers la fin du temps — Wikinews

Doctor Who : vers la fin du temps

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

10 décembre 2009. – Dans quinze jours, la chaîne britannique BBC One diffusera le téléfilm de Noël de la série de science-fiction Doctor Who, fleuron de la chaîne des années 1960 à 1980. Cette année, il sera constitué de deux parties. The End of Time sera ainsi dévoilé les fins d’après-midi de Noël et du jour de l’An.

Une partie de l’équipe de Doctor Who, et du téléfilm The End of Time, au Comic-Con de San Diego, en juillet 2009. L’Écossais David Tennant entouré des Gallois Russell T. Davies (producteur et scénariste, à gauche), le réalisateur Euros Lyn et la productrice Julie Gardner.

L’ensemble sera la dernière apparition de l’acteur David Tennant dans le rôle du Docteur ; mais également, la dernière contribution du producteur et scénariste Russell T. Davies qui a contribué à relancer la série au début des années 2000.

L’intrigue n’a été révélée qu’au compte-goutte par le diffuseur. Après la bande-annonce surprise montrée au congrès de bande dessinée de San Diego en juillet 2009, il a fallu attendre la diffusion de The Waters of Mars, le 15 novembre dernier, pour en savoir à peine plus. Déjà, le téléfilm présentait un Docteur ne sachant plus s’il doit continuer à respecter les règles des voyageurs temporels que furent son peuple disparu. Dans l’annonce du téléfilm suivant, le retour du Maître incarné par John Simm y est confirmé et le péril annoncé comme « la fin du temps lui-même ». Ce péril succède à celui de l’annihilation complète de l’univers par Davros et les Daleks au cours de Noël 2008.

Le week-end suivant, pendant l’opération caritative Children in Need, deux des premières scènes ont été diffusées. Y est présenté un Docteur cachant derrière son humour (comme la façon de verrouiller la porte de son TARDIS) sa peur de sa propre fin prophétisée par les Oods pendant la quatrième saison en 2008. L’évolution de ces extra-terrestres paraît avoir subi une accélération inattendue. Ceux-ci convoquent le Docteur pour lui faire découvrir le retour de son ennemi mort et incinéré à la fin de la troisième saison.

Depuis, par petites touches de bandes-annonces diffusées sur ses chaînes et son service de presse, la BBC montre le Docteur et le Maître se retrouvant, insistant sur l’idée de la fin du Docteur. Peu est cependant révélé sur le rôle d’une troisième partie, apparemment mené par l’acteur David Harewood.

Beaucoup de mystères à visée promotionnelle donc sur ce final qui pourrait renverser plusieurs habitudes de la série : Wilfred Mot, joué par Bernard Cribbins, sera ainsi un Compagnon masculin et bien âgé comparé aux actrices précédentes. Enfin, le double-téléfilm pourrait conduire à la première apparition du Docteur dans sa onzième régénération télévisée. Héros de la prochaine saison en 2010, Matt Smith prêtera ses traits aux côtés de l’actrice Karen Gillan.

Sources


Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews (voir la page de discussion pour plus de détails).
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

États-Unis : accord historique de compensation des Amérindiens

États-Unis : accord historique de compensation des Amérindiens

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

10 décembre 2009. – Le gouvernement fédéral américain et les Amérindiens ont conclu un accord en vue de régler une dispute datant des années 1800 et relative à la gestion des terres ancestrales de ces Indiens. L’accord, qui doit encore être entériné devant la justice et approuvé par le Congrès, met fin à une bataille juridique de 13 ans. La facture totale pour le trésor américain sera de 3,4 milliards de dollars.

Le ministre américain de l’Intérieur, Ken Salazar, qui a annoncé l’accord mardi, a dit que le moment était venu pour le gouvernement de réparer un tort du passé. « C’est un jour historique pour les États-Unis d’Amérique ; c’est un jour historique pour les premiers Américains de ces États-Unis », a-t-il déclaré.

Il y a 13 ans, des Amérindiens déposaient une plainte accusant le gouvernement fédéral d’avoir escroqué des centaines de milliers d’entre eux des droits d’exploitation de leurs terres ancestrales. « Les autorités fédérales gèrent plus de 200 000 km² de terres tribales et des fonds évalués à 3,5 milliards de dollars. »

Sous les termes de l’accord, plus de 1,4 milliards de dollars seront distribués à plus de 300 000 Amérindiens pour compenser leurs revendications des droits d’exploitations des ressources minières, forestières et énergétiques de leurs terres. 2 milliards de dollars seront utilisés pour racheter et consolider les terres tribales morcelées et perdues au fil du temps afin de les restituer aux tribus.

Elouise Cobell, membre de la tribu des Pieds-Noirs de l’État du Montana, figurait en tête des plaignants qui ont collectivement saisi la justice il a 13 ans contre le gouvernement fédéral. Certains voulaient continuer la lutte afin d’obtenir une plus forte compensation du gouvernement, a-t-elle confié à la presse.

« Oui, nous aurions pu prolonger notre lutte. Nous sommes contraints de conclure un accord maintenant par le fait que nos rangs diminuent chaque année, chaque mois, et chaque jour, étant donné que nos aînés meurent et ne pourront plus jamais recevoir leur juste compensation », a déclaré Cobell. La situation de nombreux Amérindiens vivant dans la pauvreté plaidait également en faveur d’un règlement rapide, a-t-elle expliqué.

L’affaire remonte à 1887, lorsque le gouvernement fédéral a divisé les terres des réserves indiennes en petites parcelles pour les redistribuer individuellement aux Amérindiens. Le ministère de l’Intérieur a été chargé d’assurer la gestion des activités sur ces terres, y compris l’exploitation minière, pétrolière, gazière et forestière et de verser des royalties aux Amérindiens.

Elouise Cobell et les autres plaignants affirment que le gouvernement fédéral gère mal ces revenus depuis un siècle. L’accord conclu par les Amérindiens et le gouvernement fédéral est un pas important vers la réconciliation, a indiqué le président Barack Obama dans une déclaration.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.
  • Page États-Unis de Wikinews Page « États-Unis » de Wikinews. L’actualité américaine dans le monde.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Powered by WordPress