Wiki Actu Francophone

March 18, 2011

Suisse : 26 stations de lavage ont été braquées à Fribourg

Suisse : 26 stations de lavage ont été braquées à Fribourg

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Les voleurs s’attaquaient aux monnayeurs des stations.

18 mars 2011. – Cinq personnes ont été arrêtées par la police. Elles sont accusées d’avoir braqué 26 stations de lavage dans le canton de Fribourg. Les personnes interpellées ont reconnu les faits et ont également avoué quatre vols identiques dans le canton de Vaud.

La police avait noté, depuis octobre 2010, une forte augmentation des vols avec effraction sur les monnayeurs des stations de lavage situées dans les districts de la Broye, de la Gruyère, de la Glâne, de la Veveyse et de la Sarine ainsi que dans la Broye vaudoise. Selon les cas, les voleurs étaient repartis avec des montants allant de quelques centaines à plusieurs milliers de francs. Lors de leur passage, ils ont occasionnés des frais estimés à plusieurs dizaines de milliers de francs.

L’enquête, menée par le procureur Philippe Barboni, a conduit à l’arrestation mercredi matin de 5 suspects. Tous originaires du Portugal et domiciliés dans le canton de Vaud, ils sont âgés de 20 à 25 ans. Lors de leur interrogatoire par la police locale, ils ont reconnu les faits. Enfin, les perquisitions effectuées au domicile des accusés a permis de découvrir de nombreux jetons pour les monnayeurs de stations de lavage.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

November 28, 2010

Suisse : la neige et le froid ont perturbé les transports

Suisse : la neige et le froid ont perturbé les transports

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

La Suisse romande (ici Lausanne) s’est réveillée sous la neige samedi matin.

28 novembre 2010. – La nuit de vendredi à samedi aura été, en Suisse la première de la saison à présenter des conditions hivernales avec des températures descendant jusqu’à -26,3 degrés et plusieurs centimètres de neige qui ont tenu jusqu’en plaine. Pendant la journée de samedi, également placée sous les mêmes conditions météorologiques, plusieurs centaines d’accidents ont perturbé le trafic routier.

La nuit de vendredi à samedi a été la plus froide de l’année dans plusieurs régions du pays : outre le record national de -26,3 degrés à La Brévine, on a enregistré -23,9 degrés dans la vallée de Conches ainsi qu’en Engadine.

Au lever du jour, la situation n’avait pas tellement changé : les thermomètres n’indiquaient en effet pas plus de 0 degrés samedi matin dans le bassin lémanique, seuls le Tessin, le Valais et quelques zones en Suisse orientale ont vu des températures positives. La neige est également tombée en abondance pratiquement pendant toute la journée en Suisse romande. Dans le canton de Genève, plusieurs lignes de bus ont été perturbées par des véhicules restés bloqués alors qu’une cinquantaine d’accidents, « principalement de la tôle froissée » selon le porte-parole de la police locale, étaient signalés. Dans les autres cantons, les même scènes se sont reproduites : une trentaine d’accidents, donc cinq sur l’autoroute, dans le canton de Fribourg, une soixantaine dans le canton de Berne et 34 en trois heures seulement dans le canton d’Argovie.

Selon les prévisions de MeteoSuisse, la neige devrait encore tomber pendant la journée de dimanche, mais en plus faible quantité. Les températures devraient également se montrer un peu plus clémentes.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

October 30, 2010

Suisse : plusieurs enseignants suspendus à la suite des affaires de pornographie sur Internet

Suisse : plusieurs enseignants suspendus à la suite des affaires de pornographie sur Internet

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Les fichiers pornographiques ont été téléchargés sur un logiciel peer-to-peer.

30 octobre 2010. – Quasi simultanément, deux enseignants du canton de Berne et un du canton de Fribourg ont été suspendus avec effet immédiat suite à différentes affaires juridiques : l’un administrait un site Web pornographique, le second a été condamné pour infraction à la loi sur les stupéfiants et le troisième est sous le coup d’une enquête pour avoir télécharger des images pédophiles sur son ordinateur privé.

C’est tout d’abord un enseignent du cycle d’orientation de langue allemande de la ville de Fribourg qui a été suspendu de ses fonctions il y a une semaine, suite à une enquête menée par le juge d’instruction prouvant qu’il aurait « téléchargé des vidéos à caractère pédophile » sur son ordinateur personnel. Cet enseignant, interrogé par la police locale, a admis avoir téléchargé de la pornographie illégale via un programme peer-to-peer ; il a cependant précisé n’avoir « ni téléchargé, ni visionné, ni enregistré » ces données sur les installations informatiques de l’école où il travaille, précision confirmée par les premières analyses effectuées par les spécialistes.

Prévenu par le juge au vu de la profession de l’accusé, le département cantonal de l’instruction publique, de la culture et du sport a décidé de relever immédiatement ce dernier jusqu’à la conclusion de l’enquête. Les élèves de cet enseignent, informés par le directeur de l’école, n’ont été « nullement touchés par ces agissements, qui se sont déroulés dans le seul cercle intime » selon le communiqué de presse du département.

Dans le canton de Berne, ce sont deux autres enseignants qui ont été relevés de leurs fonctions par la Direction de l’instruction publique pour qui « ces deux personnes ne remplissaient plus la fonction de modèle requise pour cette profession ». Le premier administrait en effet un site web proposant des offres à caractère pornographique, alors que le second avait été condamné à 33 mois de prison pour infraction à la loi fédérale sur les stupéfiants, violation des règles de la circulation, abus de confiance et escroquerie.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

September 21, 2010

Suisse : le canton de Fribourg refuse d\’interdire le voile à l\’école

Suisse : le canton de Fribourg refuse d’interdire le voile à l’école

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Le foulard reste autorisé, pour autant qu’il ne cache pas le visage.

21 septembre 2010. – Dans une brochure publiée lundi[1], le canton de Fribourg présente ses recommendations sur les règles à suivre dans les écoles en matière de religion. Destinée aux enseignants et aux autorités scolaires, elle définit comme objectif le maintien de la sérénité et se prononce sur différents sujets, tels que le foulard islamique à l’école, les cours de natation ou d’éducation sexuelle, ou encore les congés accordés pour des fêtes religieuses.

La brochure a été présentée officiellement à la presse par la conseillère d’État Isabelle Chassot : intitulée « Diversité religieuse et culturelle à l’école » et composée d’une vingtaine de pages illustrées, elle répond, selon la magistrate, « à la volonté du canton de faciliter la gestion de la diversité démographique grandissante des établissements scolaires fribourgeois », qui dénombrent 137 nationalités différentes en 2010. Dans les grandes lignes, le port du foulard islamique n’est pas interdit à l’école obligatoire fribourgeoise alors que tous les enfants, quelle que soient leur nationalité ou religion, doivent assister aux cours de sport et de natation en particulier, et participer aux camps ; les heures d’enseignement religieux et d’éducation sexuelle sont par contre facultatifs.

Selon Isabelle Chassot, la question du voile n’a jamais été un problème dans les écoles fribourgeoises : moins de 10 jeunes filles sur 5 000 élèves le porteraient actuellement au niveau du secondaire II et à peine autant à l’école primaire qui accueille près de 40 000 enfants. Elle appelle donc à rejeter une motion, demandant que l’interdiction du port du voile à l’école primaire soit inscrite dans la loi scolaire, présentée par la députée socialiste Erika Schnyder.

La question des fêtes religieuses a également été abordée : si les fêtes chrétiennes, telles que Noël, ont leur place à l’école, des congés peuvent être demandés pour les élèves d’autres confessions lors des principales fêtes des différents religions.

Selon les statistiques publiées par la direction de l’instruction publique, de la culture et du sport, les problèmes à connotation religieuse rencontrés ces dernières années viennent principalement de certaines communautés fondamentalistes chrétiennes qui s’opposent, entre autres, à la présence d’un sapin de Noël dans les écoles, au port du pantalon par les filles lors des cours de sport ou encore à la tenue d’un concert dans une église faute de place disponible.

Références et notes

  1. Disponible sur le site du DICS

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

August 17, 2010

Le gruyère AOC n\’aura finalement pas de trous

Le gruyère AOC n’aura finalement pas de trous

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Les producteurs suisses seront les seuls à pouvoir utiliser l’AOC pour le Gruyère.

17 août 2010. – La bataille de plus de trois ans qui oppose la Suisse à la France sur l’appellation d’origine contrôlée (AOC) du Gruyère vient de se terminer par une victoire helvétique, les producteurs français ayant décidé de renoncer à demander cette reconnaissance à la suite d’un avis de la Commission européenne. Les deux pays produisent, depuis de nombreuses années, deux fromages du même nom mais de goût et de texture très différents, la version française ayant des trous, contrairement à son homonyme suisse.

En décembre 2009, la Suisse et l’Union européenne avaient annoncé avoir signé un projet d’accord sur la reconnaissance mutuelle de trois appellations d’origine (Appellation d’origine protégée AOP, Appellation d’origine contrôlée AOC et Indication géographique protégée IGP), offrant une protection dans l’UE à une vingtaine de produits alimentaires suisses ; seul l’Emmental, au bénéfice en Suisse d’une AOC mais considéré en Europe comme un nom générique, avait été exclu de l’accord. Réciproquement, ce sont près de 800 produits AOP et IGP européens qui seront reconnus en Suisse lorsque cet accord sera ratifié par les deux parties.

L’un des principaux points d’achoppement de cet accord concernait jusqu’alors le Gruyère, sur lequel les négociations entre les deux pays durent depuis plus de trois ans. Une première demande de protection déposée en 2007 par la France avait été suivie par son équivalent suisse quelques mois plus tard. Les deux demandes devaient être traitées simultanément par la Commission européenne. Les experts de cette dernière ont rendu, au printemps 2010, un préavis jugeant le dossier français « peu convainquant » ; le rapport estime en effet que « la zone d’affinage débordait très largement de la zone de production » excluant ainsi le « lien concret entre le fromage et le territoire » indispensable à l’obtention d’une AOC ; dans ce même rapport, la Commission avait alors recommandé à la France de renoncer à sa demande pour se contenter d’une IGP, seul moyen pour les producteurs de continuer à appeler leur fromage « Gruyère ».

Les Français se sont finalement ralliés à cette position et ont informé, ce lundi, l’Interprofession du gruyère de leur décision de renoncer à l’appellation AOC qui devraient donc être accordée à la production suisse uniquement.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

April 29, 2010

Tour de Romandie cycliste 2010 : Mark Cavendish remporte la seconde étape

Tour de Romandie cycliste 2010 : Mark Cavendish remporte la seconde étape

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Tour de romandie 2010.svg

Parcours du Tour de Romandie 2010
Voir aussi

Ensemble des articles sur le sujet
Interprojet
  • Wikipédia
  • Wikimédia Commons

Mark Cavendish sur le podium à l’issue de l’étape.

29 avril 2010. – Le Britannique Mark Cavendish a remporté ce jeudi la 2e étape du 64e Tour de Romandie. Il s’est imposé au terme des 171,8 km d’une boucle autour de Fribourg au sprint.

Le Slovaque Peter Sagan, vainqueur de la première étape hier et cinquième aujourd’hui, conserve le maillot jaune de leader du classement général devant l’Italien Marco Pinotti et le maillot blanc de meilleur jeune.

Aux classements annexes, le Français Thibaut Pinot reste en tête du classement de la montagne, tandis que l’Américain Chad Beyer conserve le maillot vert du meilleur sprinteur.

Classements

Étape

1. Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Mark Cavendish Team HTC-Columbia en 4h 28min 59s
2. Flag of Germany.svg Allemagne Danilo Hondo Lampre-Farnese Vini + 00s
3. Flag of South Africa.svg Afrique du Sud Robert Hunter Garmin-Transitions m.t.
4. Flag of Argentina.svg Argentine Lucas Sebastian Haedo Team Saxo Bank m.t.
5. Flag of Slovakia.svg Slovaquie Peter Sagan Liquigas-Doimo m.t.
6. Espagne Espagne Koldo Fernández Euskaltel-Euskadi m.t.
7. Flag of Switzerland.svg Suisse Danilo Wyss BMC Racing m.t.
8. Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Ben Swift Team Sky m.t.
9. Flag of Ireland.svg Irlande Nicolas Roche AG2R La Mondiale m.t.
10. Flag of Switzerland.svg Suisse David Loosli Lampre-Farnese Vini m.t.

Général

1. Flag of Slovakia.svg Slovaquie Peter Sagan Liquigas-Doimo en 9h 24min 28s
2. Flag of Italy.svg Italie Marco Pinotti Team HTC-Columbia + 09s
3. Flag of France.svg France Jérémy Roy La Française des Jeux m.t.
4. Flag of Germany.svg Allemagne Danilo Hondo Lampre-Farnese Vini 11s
5. Flag of Australia.svg Australie Michael Rogers Team HTC-Columbia 12s
6. Flag of France.svg France Christophe Moreau Caisse d’Épargne 14s
7. Flag of Italy.svg Italie Francesco Gavazzi Lampre-Farnese Vini 15s
8. Flag of the Czech Republic.svg République tchèque Roman Kreuziger Liquigas-Doimo m.t.
9. Espagne Espagne Rubén Plaza Caisse d’Épargne m.t.
10. Espagne Espagne Haimar Zubeldia Team RadioShack m.t.

Points

1. Flag of the United States.svg États-Unis Chad Beyer BMC Racing 18 points
2. Flag of France.svg France Jérémy Roy La Française des Jeux 6 points
3. Flag of Kazakhstan.svg Kazakhstan Andrey Zeits Astana 6 points

Montagne

1. Flag of France.svg France Thibaut Pinot La Française des Jeux 32 points
2. Flag of Russia.svg Russie Mikhail Ignatiev Team Katusha 24 points
3. Flag of the United States.svg États-Unis Chad Beyer BMC Racing 24 points

Jeune

1. Flag of Slovakia.svg Slovaquie Peter Sagan Liquigas-Doimo en 9h 24min 28s
2. Flag of the Czech Republic.svg République tchèque Roman Kreuziger Liquigas-Doimo + 15s
3. Flag of Italy.svg Italie Fabio Felline Footon-Servetto 16s

Photos de l’étape

Le peloton au départ de Fribourg
Le peloton au départ de Fribourg.

Peter Sagan avec le maillot jaune
Peter Sagan avec le maillot jaune.

Alejandro Valverde en tête de peloton, lors du second passage de la montée de la Lorette
Alejandro Valverde en tête de peloton, lors du second passage de la montée de la Lorette.
Dennis van Winden échappé lors de la montée de la Lorette
Dennis van Winden échappé lors de la montée de la Lorette.
Rubén Plaza avec le maillot de champion d'Espagne lors de la montée de la Lorette
Rubén Plaza avec le maillot de champion d’Espagne lors de la montée de la Lorette.
Le peloton dans la montée de la Lorette
Le peloton dans la montée de la Lorette.
Peter Sagan avec le maillot jaune sur le podium de l'étape
Peter Sagan avec le maillot jaune sur le podium de l’étape.
Mark Cavendish sur le podium de l'étape
Mark Cavendish sur le podium de l’étape.
Thibaud Pinot avec le maillot de meilleur grimpeur sur le podium de l'étape
Thibaud Pinot avec le maillot de meilleur grimpeur sur le podium de l’étape.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

April 25, 2010

Suisse : bataille juridique autour de cormorans

Suisse : bataille juridique autour de cormorans

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Les cormorans du lac de Neuchâtel sont tranquilles jusqu’à l’automne.

25 avril 2010. – À la suite de la décision de l’Office fédéral de l’environnement suisse (OFEV) d’autoriser une limitation des cormorans sur le lac de Neuchâtel, la fondation Helvetia Nostra dirigée par Franz Weber ainsi que l’Association suisse pour la protection des oiseaux, ont tous deux déposé un recours, obtenant ainsi un effet suspensif partiel. Devant cette décision, les trois cantons concernés ont choisi de différer leur action jusqu’à l’automne, laissant ainsi se terminer la période de nidification.

L’histoire a débuté il y a un mois, lorsque l’OFEV a autorisé les cantons de Neuchâtel, Vaud et Fribourg à prendre des mesures rapides visant à diminuer le nombre de cormorans nichant dans la réserve naturelle de l’île de Fanel afin de réduire les dommages causés aux filets des pêcheurs du lac. Cette mesure faisait suite à une décision du Conseil national exigeant que la Confédération et les cantons dédommagent les pêcheurs ainsi qu’une réduction de la période pendant laquelle cet oiseau est protégé.

La fondation Helvetia Nostra a déposé un recours jeudi devant le Tribunal fédéral contre cette autorisation, reprochant au Tribunal administratif fédéral d’avoir refusé d’entrer en matière sur ce sujet et de ne pas lui avoir accordé d’effet suspensif. Elle a été rejointe vendredi par l’Association suisse pour la protection des oiseaux, soutenue par Pro Natura et Nos Oiseaux.

Réunie vendredi, la commission intercantonale de la pêche (CIP), qui regroupe les trois cantons, a donc pris la décision d’attendre l’automne pour prendre des mesures, comme l’a confirmé Claude Nicati, président de la CIP et ministre neuchâtelois : « Il est trop tard pour agir, nous sommes en pleine période de nidification ». Dans une conférence de presse, il a ajouter vouloir éviter le conflit avec les associations de protection des oiseaux. Selon lui, les mesures envisagées consistent à simplement poser des barrières et nettoyer les nids sur une partie de l’île avant d’évaluer l’efficacité de ces mesures.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

  • Pages
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • Page Droit de Wikinews « Droit »
  • Page Environnement de Wikinews « Environnement »
  • de Wikinews. Créer un article

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

April 19, 2010

Suisse : un policier tue un voleur de voitures

Suisse : un policier tue un voleur de voitures

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Un policier vaudois de l’unité spéciale en tenue d’intervention

19 avril 2010. – Dans la nuit de samedi à dimanche, un Français de 18 ans a été abattu par un policier vaudois sur l’autoroute A1, entre Payerne et Yverdon-les-Bains alors qu’il fonçait sur un barrage au volant d’une voiture volée. L’auteur des coups de feu a été entendu dimanche soir en tant que prévenu par un juge d’instruction fribourgeois.

L’alarme a été donnée par la police bernoise à la suite du vol de trois voitures de haut de gamme qui venaient d’être dérobées dans un garage de Lyss. Les fuyards, dont le nombre exact n’a pas été spécifié, sont rapidement repérés et pris en chasse sur l’autoroute en direction de Lausanne. Les deux premiers véhicules sont vite abandonnés par leurs occupants sur le bas-côté de l’autoroute à deux kilomètres d’intervalle ; ceux-ci, qui se sont enfuis à pied, n’ont pas encore été interpellés.

Le drame s’est produit à la hauteur du tunnel de Sévaz, dans le canton de Fribourg, sur les lieux d’un barrage dressé par la police vaudoise pour stopper le troisième véhicule. Voyant celui-ci s’approcher à grande vitesse, un policier a tiré plusieurs coups de feu dont l’un au moins a atteint le passager du véhicule. Celui-ci, âgé de 20 ans, est décédé quelques minutes plus tard. L’enquête a nécessité la fermeture de l’autoroute dimanche entre 3  heures du matin et 16  heures. La justice est maintenant en charge d’expliquer les circonstances de l’incident ; le policier, quant à lui, devrait être prévenu d’homicide par négligence.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

March 30, 2010

Suisse : la maison Cailler ouvre un nouveau parcours du chocolat

Suisse : la maison Cailler ouvre un nouveau parcours du chocolat

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

La fabrique Cailler à Broc

30 mars 2010. – Nestlé Suisse a officiellement inauguré lundi un nouveau parcours du chocolat dans la Maison Cailler, à côté de la fabrique située à Broc, dans le canton de Fribourg. D’un coût de 7 millions de francs, ce Show Cailler présente aux visiteurs une galerie sur l’histoire du chocolat avec une ligne de production permettant d’assister en direct à la confection d’une mini-branche ainsi qu’un atelier du chocolat, offrant la possibilité de confectionner et comparer les différents pralinés de la marque.

Ce nouveau parcours présente plusieurs différences avec l’ancien musée, en particulier dans le domaine de l’hygiène : si les anciennes générations d’écoliers de Suisse romande en visite pouvaient, il y a quelques années encore, tremper leur doigt directement dans la masse de chocolat en préparation, c’est maintenant à la sortie d’une ligne de production de 26 mètres de long que les visiteurs pourront goûter une branche Cailler.

Outre les branches et pralinés, le parcours fait également la place belle aux vaches de la Gruyère et à « leur lait au goût incomparable », comme le proclame le slogan de la marque. Elles trônent en effet en bonne place tout au long de la visite. Clou du spectacle pour les amateurs, la dernière étape de la visite permet aux visiteurs de déguster et comparer l’ensemble des produits de la gamme et, comme l’explique le directeur de l’établissement, « Il est possible d’en manger autant que vous voulez ».

La Maison Cailler n’est autre que l’ancienne usine qui avait été construite en 1989 par le petit-fils du fondateur de la marque. En plus de cette nouvelle attraction, elle offre également une salle de cinéma, un café, un magasin ainsi qu’un jardin d’enfants. Ouverte six mois par an, elle a reçu 145 000 visiteurs en 2009. Dès le 1er avril de cette année, elle sera ouverte tous les jours de la semaine et devrait accueillir, selon les prévisions des responsables, 300 000 personnes annuellement d’ici trois ans.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

March 17, 2010

Suisse : mobilisation des cantons pour la sauvegarde du Haras national

Suisse : mobilisation des cantons pour la sauvegarde du Haras national

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Vue de la cour principale du Haras national

17 mars 2010. – La proposition du ministre suisse des Finances Hans-Rudolf Merz de supprimer la subvention fédérale au Haras national d’Avenches soulève de plus en plus d’oppositions. Une pétition et un groupe de soutien sur le réseau Facebook ont ainsi été lancés par les amoureux du cheval pour sauver le Haras. Ils font suite à l’opposition manifestée par plusieurs cantons romands, parmi lesquels principalement ceux de Vaud, de Fribourg et du Jura.

La suppression de la subvention fédérale de 7 millions de francs par an fait partie d’un paquet de 80 mesures économiques mises en consultation par le Conseil fédéral. L’Assemblée fédérale doit encore se prononcer sur cette mesure qui, si elle devait être effective, signifierait la fermeture de ce centre de compétences et de formation national du cheval et la disparition de 60 emplois, dont certains très spécifiques.

Afin de faire pression sur le Conseil fédéral, un groupe de lucernois, regroupés au sein de l’association « Pro Haras », ont lancé une pétition nationale qui comprend déjà plusieurs milliers de signatures et devrait être remise au gouvernement en mai de cette année. Le président de la Fédération suisse des sports équestres préconise pour sa part un lobbying auprès des parlementaires pour leur « faire connaître la mission du haras […] et leur expliquer qu’il n’est pas qu’un dépôt à étalons ».

De leur côté, plusieurs cantons romands ont fait part de leur opposition. Les parlementaires vaudois et fribourgeois ont mandaté leur Conseil d’État respectif pour rechercher une solution durable, alors que le ministre jurassien Michel Probst a publié un communiqué soulignant les difficultés que rencontreraient les éleveurs de la race des Franches-Montagnes en cas de fermeture du Haras.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.
Older Posts »

Powered by WordPress