Wiki Actu Francophone

July 27, 2012

Jeux olympiques de Londres 2012 : revivez la cérémonie d\’ouverture en direct

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : Navigation, rechercher
Wikinews-logo-endirect.png
That's british time !

That’s british time !

27 juillet 2012. – Wikinews vous fait vivre la cérémonie d’ouverture des , qui a lieu au stade olympique de Londres. Les heures sont exprimées en temps universel : quand il est indiqué 20 heures, il est 21 heures à Londres et 22 heures à Paris.

Suivez le direct :

  • 00 h 00 GMT. – Il est 1h du matin à Londres, et c’est la fin de notre direct ! Merci de nous avoir suivi, et rendez-vous pendant deux semaines pour suivre les épreuves sur Wikinews !
  • 23 h 45 GMT. – Et c’est la fin de la cérémonie… après près de 4 heures de spectacle, humoristique et excentrique !
  • 23 h 38 GMT. – Paul McCartney entonne Hey Jude, repris en cœur par le public !
  • 23 h 37 GMT. – Un feu d’artifice est tiré depuis le stade olympique.
  • 23 h 36 GMT. – La vasque olympique est allumée !

  • 23 h 35 GMT. – Chaque pétale s’élève pour former une seule et même flamme…
  • 23 h 34 GMT. – Chaque jeune allume les différents composants d’un calice de 205 pétales. Chaque pétale a été apporté par un enfant accompagnant chaque délégation.
  • 23 h 33 GMT. – Voici leurs noms : Callum Airlie, Jordan Duckitt, Desiree Henry, Katie Kirk, Cameron MacRitchie, Aidan Reynolds et Adelle Tracey sont de jeunes espoirs britanniques. Et ce soir, ils vont avoir l’honneur d’allumer la vasque olympique !
  • 23 h 32 GMT. – Les jeunes athlètes ont terminé leur tour, des athlètes britanniques, médaillés olympiques à Londres en 1948, donnent six flambeaux éteints aux six athlètes qui n’en ont pas. Ces six flambeaux sont allumés. On peut supposer qu’ils seront sept à allumer la vasque !
  • 23 h 30 GMT. – Les jeunes athlètes font le tour du stade avec la Flamme. Ils la portent à tour de rôle.
  • 23 h 28 GMT. – Et la flamme olympique fait son entrée dans le stade ! Steve Redgrave transmet la flamme à un jeune athlète, entouré de six camarades.
  • 23 h 25 GMT. – Le serment olympique est prêté par Sarah Stevenson, taekwondoïste britannique, pour les athlètes, par Mik Basi, juge de , pour les juges et arbitres, et par Eric Farrell, entraineur de kayak, pour les entraineurs.
  • 23 h 24 GMT. – Steve Redgrave, portant la Flamme olympique, se dirige vers le stade olympique.
  • 23 h 23 GMT. – La Flamme arrive dans le parc Olympique sur un bateau sur lequel est présent David Beckham. La Flamme est transmise à Steve Redgrave, sextuple champion olympique d’.
Le stade olympique est bondé ce soir pour la cérémonie d'ouverture

Le stade olympique est bondé ce soir pour la cérémonie d’ouverture

  • 23 h 20 GMT. – Le drapeau olympique est hissé par des soldats des forces armées britanniques.
  • 23 h 18 GMT. – Le drapeau olympique arrive dans le stade, porté, entre autre, par Haïle Gebreselassie et Ban Ki-moon.
  • 23 h 17 GMT. – La Reine Elisabeth II déclare les Jeux ouverts !
Cquote1.png Je déclare ouverts les jeux Olympiques de Londres célébrant la XXXe Olympiade de l’ère moderne. Cquote2.png
Elisabeth II, Reine du Royaume-Uni
  • 23 h 09 GMT. – Discours du président du Comité international olympique Jacques Rogge. Il remercie Londres d’accueillir les Jeux et souligne le gros travail effectué par les organisateurs.
  • 23 h 05 GMT. – Le président du comité d’organisation des Jeux, Sebastian Coe, fait son discours de bienvenue.
  • 23 h 00 GMT. – Des figurants font leur entrée sur des vélos. Ils portent des ailes dans le dos et roulent dans une lumière bleutée. Ils symbolisent les colombes de la paix.
  • 22 h 58 GMT. – Le groupe Arctic Monkeys interprète un de ses titres I Bet You Look Good on the Dancefloor, puis reprend Come Together des Beatles.
  • 22 h 55 GMT. – Et pour terminer ce défilé, voici la délégation britannique ! Elle est menée par Chris Hoy (cyclisme). Sept milliards de confettis pleuvent sur le stade, sept milliards comme autant d’êtres humains dans le monde.
  • 22 h 48 GMT. – C’est au tour de la délégation des États-Unis de faire son entrée, menée par l’ Mariel Zagunis (sabre) !
  • 22 h 44 GMT. – Et maintenant, la délégation du  !
  • 22 h 41 GMT. – Voici l’entrée de la Suisse, emmenée par le tennisman Stanislas Wawrinka !
  • 22 h 34 GMT. – Et voici la délégation des  ! Porte-drapeau : Dominic Dugasse ()
La Flamme olympique aujourd'hui sur la Tamise

La Flamme olympique aujourd’hui sur la Tamise

  • 22 h 34 GMT. – C’est au tour de la délégation sénégalaise ! Prote-drapeau : Hortense Diédhiou ()
  • 22 h 33 GMT. – La délégation d’Arabie saoudite est elle aussi composée de femmes pour la première fois.
  • 22 h 30 GMT. – Voici maintenant la délégation , emmenée par Adrien Niyonshuti (cyclisme) !
  • 22 h 30 GMT. – Voici la délégation quatarie, emmené par Bahiya Al-Hamad () ! Pour la première fois, elle comprend des femmes.
  • 22 h 22 GMT. – Voici l’entrée de la délégation du Niger !
  • 22 h 19 GMT. – Voilà la délégation marocaine ! Porte-drapeau : Wiam Dislam (taekwondo) !
  • 22 h 17 GMT. – Et voici la délégation de , emmenée par Angelique Trinquier (natation) !
  • 22 h 15 GMT. – C’est au tour de la  !
  • 22 h 15 GMT. – Voici l’entrée de la délégation malienne, emmenée par Rahamatou Drame (athlètisme) !
  • 22 h 13 GMT. – L’entrée de  !
  • 22 h 13 GMT. – Et c’est l’entrée de la délégation luxembourgeoise ! Elle est emmenée par Marie Muller ().
  • 22 h 12 GMT. – Et voici la délégation libyenne, qui défile pour la première fois sous son nouveau drapeau !
  • 22 h 02 GMT. – Voici les athlètes olympiques indépendants !
  • 22 h 01 GMT. – L’entrée de Haïti !
  • 21 h 59 GMT. – C’est au tour de la Guinée !
  • 21 h 56 GMT. – Et voici le  ! Porte-drapeau : Ruddy Zang Milama (athlètisme)
  • 21 h 55 GMT. – Et voici la délégation de la France, emmenée par l’ Laura Flessel-Colovic (épée) !
  • 21 h 52 GMT. – Voici la délégation de la  !
  • 21 h 50 GMT. – Et voici la délégation de Dominique !
Le Stade olympique la nuit

Le Stade olympique la nuit

  • 21 h 49 GMT. – C’est au tour de la délégation de Djibouti de faire son entrée !
  • 21 h 46 GMT. – La Côte d’Ivoire, emmenée par Murielle Ahouré (athlètisme) !
  • 21 h 44 GMT. – Puis le Congo !
  • 21 h 40 GMT. – C’est au tour du Tchad de faire son entrée !
  • 21 h 40 GMT. – Et voici la République centrafricaine !
  • 21 h 39 GMT. – La délégation canadienne fait son entrée ! Porte-drapeau : Simon Whitfield (triathlon)
  • 21 h 39 GMT. – Et voici la délégation du Cameroun, emmenée par Annabelle Ali (lutte) !
  • 21 h 38 GMT. – Puis le Burundi !
  • 21 h 32 GMT. – C’est au tour de la délégation du Bénin !
  • 21 h 32 GMT. – Et voici la délégation belge, emmenée par Tia Hellebaut (athlètisme) !
  • 21 h 22 GMT. – Et la délégation grecque fait son entrée ! C’est le début du défilé des athlètes ! Porte-drapeau : Alexandros Nikolaidis (taekwondo)
  • 21 h 12 GMT. – La chanteuse britannique Emeli Sandé interprète Abide with me, pendant que des danseurs exécutent une chorégraphie d’Akram Khan.
La Flamme olympique en mai 2012

La Flamme olympique en mai 2012

  • 21 h 11 GMT. – Des images de personnes disparues, amenées par les spectateurs, sont projetées sur les écrans géants. Une minute de silence est observée.
  • 21 h 07 GMT. – Un petit film consacré au parcours de la Flamme olympique.
  • 21 h 06 GMT. – Apparition de Tim Berners-Lee, l’inventeur du World Wide Web (www) et du premier site internet en 1990.
  • 20 h 53 GMT. – Des centaines de jeunes courent et dansent autour de la maison avec My generation des Who ou de Satisfaction des Rolling Stones.
  • 20 h 50 GMT. – Nouveau tableau : apparition d’une maison en briques rouges, typiquement britannique. Hommage à la famille et la télévision, illustré par des morceaux des années 80 et 90.
  • 20 h 49 GMT. – Ce tableau musical se termine par la magnifique performance de Rowan Atkinson. Qui retrouve bien vite le rôle de Mr. Bean.
  • 20 h 47 GMT. – Scène parodique du film où l’on voit Mr. Bean courir sur une plage avec des athlètes britanniques. Cette séquence a été tournée sur la même plage que celle du film, en .
  • 20 h 45 GMT. – Mr. Bean est au synthétiseur ! L’acteur Rowan Atkinson, célèbre pour son interprétation de ce personnage excentrique, participe de façon quelque peu… distraite ! Il joue une unique note.
  • 20 h 44 GMT. – Un nouveau tableau : hommage au film Les Chariots de feu. Le thème musical du film est interprété par le London Symphony Orchestra.
Les vilains de la littérature enfantine britannique

Les vilains de la littérature enfantine britannique

  • 20 h 40 GMT. – Les enfants se rendorment et font leur sortie.
  • 20 h 39 GMT. – Des Mary Poppins viennent au secours des enfants.
  • 20 h 36 GMT. – Les méchants de la littérature enfantine britannique apparaissent, parmi eux, Voldemort, Cruella et le Capitaine Crochet.
  • 20 h 35 GMT. – L’auteure du célèbre , J. K. Rowling fait son apparition. Elle lit le premier paragraphe du roman de J. M. Barrie, Peter Pan.
  • 20 h 31 GMT. – Un nouveau tableau, qui rend hommage au système de santé britannique. Des infirmières dansent autour de lits géants sur lesquels des enfants sautent. Les danseurs sont des personnels des services de santé britannique.
  • 20 h 29 GMT. – God Save the Queen retentit tandis que le drapeau est hissé, interprété par des enfants en pyjama.
  • 20 h 28 GMT. – Et voici l’Union Jack, le drapeau britannique, porté par des soldats de la Royal Navy, de la Royal Air Force et de la British Army.
  • 20 h 19 GMT. – Des « faux » Beatles font leur entrée, en même temps que des qui participèrent à la révolution industrielle britannique.

Le tableau de la révolution industrielle

  • 20 h 14 GMT. – La prairie du Stade olympique de Londres laisse place aux usines qui firent la puissance industrielle britannique.
  • 20 h 10 GMT. – Un spectacle mis en scène par Danny Boyle va retracer l’histoire du Royaume-Uni.
  • 20 h 04 GMT. – Un speaker souhaite la bienvenue à la foule, et accueille , coureur britannique qui à remporté le Tour de France la semaine dernière. Le premier cycliste britannique à remporter la Grande boucle donne le coup d’envoi en faisant sonner une cloche, forgée dans la même forge que Big Ben.
  • 20 h 00 GMT. – À l’issue d’un compte à rebours réalisé par Danny Boyle rappelant le Royaume-Uni et Londres, pour lequel il a eu carte blanche.
  • 19 h 25 GMT. -
Cquote1.png Ce sera la troisième olympiade à Londres. Mon arrière-grand-père avait ouvert les Jeux en 1908 à White City, mon père les a ouverts en 1948 au stade de Wembley et ce soir, j’aurais le plaisir de déclarer ouverts les Jeux à Stratford, dans l’est de Londres. Cquote2.png
Elisabeth II, Reine du Royaume-Uni
  • 19 h 12 GMT. – Il est 20 h 12 à Londres, une heure qui symbolise 2012, les Red Arrows survolent le Stade olympique avec des fumigènes aux couleurs du drapeau britannique ! Ce passage aérien marque le début des festivités (mais pas de la cérémonie !).
  • 17 h 59 GMT. – L’ordre des délégations est d’ors et déjà déterminé : la première à entrer dans le stade olympique sera la délégation de la Grèce, car elle est la nation fondatrice des Jeux olympiques. Ensuite, les nations défileront dans l’ordre alphabétique dans la langue du pays organisateur (l’anglais), et la parade se terminera par la délégation du Royaume-Uni, qui accueille les J.O.
  • 17 h 45 GMT. – Bonjour à tous ! La cérémonie commencera à 20 heures, soit 21 h heure locale.


  • Page Jeux Olympiques de Wikinews Page « Jeux Olympiques » de Wikinews. L’actualité sur les Jeux Olympiques.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

November 26, 2010

Dossier:Les rivaux Roger Federer et Rafael Nadal

Filed under: Monaco — admin @ 5:00 am
Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : Navigation, rechercher

Roger Federer à l’Open US de 2010

26 novembre 2010. – Roger Federer et Rafael Nadal sont des joueurs de tennis professionnels engagés dans une rivalité considérée par certains comme étant la plus importante de l’histoire du tennis[1],[2],[3].

Sur leurs 21 face-à-face Nadal mène 14-7. Hormis leurs confrontations sur terre battue, la surface de prédilection de Rafael Nadal, où l’Espagnol mène 10-2 face au Suisse, le score est de 5-4 en faveur de Federer sur les autres surfaces (3-3 sur surfaces dures, 2-1 sur gazon). À titre de comparaison, Ivan Lendl et John McEnroe se sont rencontrés 36 fois, ce qui est le record du nombre de confrontations de champions de tennis, chez les dames Chris Evert et Martina Navratilova se sont rencontrées 80 fois.

Avant eux, un duel suisso-espagnol avait marqué les esprits, lorsqu’aux Jeux Olympiques de 1992 à Barcelone en Espagne le Suisse Marc Rosset avait arraché la médaille d’or en 5 sets au Barcelonais Jordi Arrese.

Entre juillet 2005 et juin 2010, ils sont restés classés aux deux premières places mondiales (seuls Novak Đoković et Andy Murray ont passé respectivement 16 et 4 semaines à la 2e place mondiale durant ce laps de temps) et sont les premiers joueurs de l’histoire à avoir occupé ces places durant 5 années consécutives. Federer a été classé n°1 mondial pendant une durée record de 237 semaines consécutives à compter de février 2004. Nadal, qui a 5 ans de moins, accéda à la seconde place mondiale en juillet 2005 et l’occupa pour une durée record de 160 semaines consécutives avant de surpasser Federer et de devenir pour la première fois numéro 1 mondial en août 2008. Le 6 juillet 2009 grâce à sa victoire à Wimbledon, Federer occupa de nouveau la 1ère place aux dépens de Nadal qui était redescendu à la 2ème. Depuis le 6 juin 2010 et sa victoire au tournoi de Roland Garros 2010 Nadal est redevenu numéro 1 mondial.

Étant donné que les tableaux des tournois sont basés sur le classement des participants, 16 de leurs matchs ont été des finales, dont 7 en Grand Chelem, un record. De 2006 à 2008, ils ont joué chaque finale à Roland-Garros et Wimbledon, puis ils se sont également rencontrés lors de la finale de L’Open d’Australie 2009. Nadal a remporté cinq de ces sept matchs, perdant les deux premiers Wimbledon. Trois de ces matchs furent joués en 5 sets (Wimbledon en 2007 et 2008, Open d’Australie 2009) et la finale de Wimbledon 2008 est considérée comme l’un des plus grands matchs de l’histoire par de nombreux spécialistes [4], [5] [6]. Ils se sont également affrontés lors de 8 finales en Masters Series, ce qui est un record ; la finale du Masters de Rome 2006 dura 5 heures et autant de sets, remporté par Nadal, et dans lequel Federer a eu 2 balles de match dans le dernier set ; ce Masters manque d’ailleurs toujours à son palmarès. Pour remporter la finale du Masters de Miami 2005 Federer en remonta de 2 sets à 0. Au cours de leurs 20 rencontres, Federer a perdu 3 matchs en gagnant plus de points : il s’agit de Dubaï 2006 (7 points), Rome 2006 (5 points, 4 breaks contre 3 à Nadal) et de l’Open d’Australie 2009 (1 point) ; au total des rencontres, Nadal mène de 49 points (2306 points à 2257). À Roland Garros en 2006, Federer convertit 1 balle de break sur 17, soit seulement 5 % de réussite. Il ne se sont rencontrés qu’une seule fois en dehors des Grands Chelems, Masters 1000 ou ATP World Tour Final car au vu de leur niveau ils ne participent que très peu aux tournois inférieurs. S’ils se sont rencontrés plus souvent sur terre battue, ceci est dû au fait que depuis Roland Garros 2005, Rafael Nadal arrive pratiquement à chaque fois en finale dans les tournois auxquels il participe et que Roger Federer l’y rejoint plus que quiconque (45 % de finales contre Roger Federer sur terre battue), tandis que sur les autres surfaces où Federer arrive très fréquemment en finale, Nadal l’y a moins souvent rejoint (9 % de finales contre Nadal hors terre battue). Sachant que les tournois sur terre battue sont évidemment moins nombreux que le reste des autres surfaces réunies, Nadal présente un total de 59 % de finales sur terre battue contre 41 % pour le reste, et Federer 17 % sur terre battue et 83 % pour le reste.

Sommaire

Tableaux comparatifs

Liste des rencontres

Vainqueur Vaincu Drap. Lieu Tournoi Date Tour Score Surface Durée Espagne Espagne / Flag of Switzerland.svg Suisse
21 Rafael Nadal n°3 Roger Federer n°1 Espagne Espagne Espagne Masters de Madrid mai 2010 Finale 2 sets 6-4, 7-6(5) Terre battue 2 h 10 14/7
20 Roger Federer n°2 Rafael Nadal n°1 Espagne Espagne Espagne Masters de Madrid mai 2009 Finale 2 sets 6-4, 6-4 Terre battue 1 h 26 13/7
19 Rafael Nadal n°1 Roger Federer n°2 Australie Australie G.C Open d’Australie janvier 2009 Finale 5 sets 7-5, 3-6, 7-6(7-3), 3-6, 6-2 Dur 4 h 23 13/6
18 Rafael Nadal n°2 Roger Federer n°1 Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Royaume-Uni G.C Wimbledon juillet 2008 Finale 5 sets 6-4, 6-4, 6-7(5-7), 6-7(8-10), 9-7 Gazon 4 h 48 12/6
17 Rafael Nadal n°2 Roger Federer n°1 France France G.C Roland-Garros juin 2008 Finale 3 sets 6-1, 6-3, 6-0 Terre battue 1 h 48 11/6
16 Rafael Nadal n°2 Roger Federer n°1 Flag of Germany.svg Allemagne Allemagne Masters de hambourg mai 2008 Finale 3 sets 7-5, 6-7(3-7), 6-3 Terre battue 2 h 52 10/6
15 Rafael Nadal n°2 Roger Federer n°1 Flag of Monaco.svg  Monaco Masters de Monte-Carlo avril 2008 Finale 2 sets 7-5, 7-5 Terre battue 1 h 43 9/6
14 Roger Federer n°1 Rafael Nadal n°2 Flag of the People's Republic of China.svg Chine Chine Masters novembre 2007 Demi 2 sets 6-4, 6-1 Dur indoor 0 h 59 8/6
13 Roger Federer n°1 Rafael Nadal n°2 Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Royaume-Uni G.C Wimbledon juillet 2007 Finale 5 sets 7-6(9-7), 4-6, 7-6(7-3), 2-6, 6-2 Gazon 3 h 45 8/5
12 Rafael Nadal n°2 Roger Federer n°1 France France G.C Roland-Garros juin 2007 Finale 4 sets 6-3, 4-6, 6-3, 6-4 Terre battue 3 h 10 8/4
11 Roger Federer n°1 Rafael Nadal n°2 Flag of Germany.svg Allemagne Allemagne Masters de hambourg mai 2007 Finale 3 sets 2-6, 6-2, 6-0 Terre battue 1 h 55 7/4
10 Rafael Nadal n°2 Roger Federer n°1 Flag of Monaco.svg  Monaco Masters de Monte-Carlo avril 2007 Finale 2 sets 6-4, 6-4 Terre battue 1 h 35 7/3
9 Roger Federer n°1 Rafael Nadal n°2 Flag of the People's Republic of China.svg Chine Chine Masters novembre 2006 Demi 2 sets 6-4, 7-5 Dur indoor 1 h 53 6/3
8 Roger Federer n°1 Rafael Nadal n°2 Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Royaume-Uni G.C Wimbledon juillet 2006 Finale 4 sets 6-0, 7-6(7-5), 6-7(2-7), 6-3 Gazon 2 h 58 6/2
7 Rafael Nadal n°2 Roger Federer n°1 France France G.C Roland Garros juin 2006 Finale 4 sets1-6, 6-1, 6-4, 7-6(7-4) Terre battue 3 h 02 6/1
6 Rafael Nadal n°2 Roger Federer n°1 Flag of Italy.svg Italie Italie Masters de Rome mai 2006 Finale 5 sets 6-7, 7-6(7-5), 6-4, 2-6, 7-6(7-5) Terre battue 5 h 05 5/1
5 Rafael Nadal n°2 Roger Federer n°1 Flag of Monaco.svg  Monaco Masters de Monte-Carlo avril 2006 Finale 4 sets 6-2, 6-7(2-7), 6-3, 7-6(5) Terre battue 3 h 50 4/1
4 Rafael Nadal n°2 Roger Federer n°1 Flag of the United Arab Emirates.svg Émirats arabes unis Émirats arabes unis Dubai février 2006 Finale 3 sets 2-6, 6-4, 6-4 Dur 1 h 53 3/1
3 Rafael Nadal n°5 Roger Federer n°1 France France G.C Roland-Garros mai 2005 Demi 4 sets 6-3, 4-6, 6-4, 6-3 Terre battue 2 h 47 2/1
2 Roger Federer n°1 Rafael Nadal n°31 Flag of the United States.svg États-Unis États-Unis Masters de Miami mars 2005 Finale 5 sets 2-6, 6-7(4), 7-6(7-5), 6-3, 6-1 Dur 3 h 43 1/1
1 Rafael Nadal n°:34 Roger Federer n°1 Flag of the United States.svg États-Unis États-Unis Masters de Miami mars 2004 1/16 2 sets 6-3, 6-3 Dur 1 h 10 1/0

Exhibition

Vainqueur Vaincu Drap. Pays Lieu Date Tour Score Surface Durée Espagne Espagne / Flag of Switzerland.svg Suisse
3 R.F n°1 / Sampras R.N n°2 / Agassi Flag of the United States.svg États-Unis États-Unis Indian Wells mars 2010 Exhibition 8-6 Dur - 1/2
2 Rafael Nadal n°2 Roger Federer n°1 Espagne Espagne Espagne Palma de Majorque mai 2007 Exhibition 7-5, 4-6, 7-6(12-10) Gazon / T.b - 1/1
1 Roger Federer n°1 Rafael Nadal n°2 Flag of South Korea.svg Corée du Sud Corée du Sud Séoul novembre 2006 Exhibition 6-3, 3-6, 6-3 Dur indoor - 0/1

Double

Vainqueurs Vaincus Drap. Lieu Tournoi Date Tour Score Surface Durée Espagne Espagne / Flag of Switzerland.svg Suisse
1 R.N n°2 / Moyá R.F n°1 / Wawrinka Flag of Italy.svg Italie Italie Masters de Rome mai 2007 1/32 6-4, 7-6(5) Terre battue - 1/0
Légende
Grand Chelem
Masters 1000
500 Series
250 Series
Masters

Résultats

Rafael Nadal au Masters de Miami 2009

Federer sert contre Nadal lors de la finale de Wimbledon 2008

Roger Federer au Tournoi de Wimbledon 2009

Confrontation Rafael Nadal Roger Federer Total
Sur terre battue 10 2 12
Sur dur 3 1 4
Sur gazon 1 2 3
Sur dur indoor 0 2 2
Sur moquette 0 0 0
Surface rapide (Dur/Gazon/Moquette) 4 5 9
En Grand Chelem 6 2 8
Au Masters 0 2 2
En Masters 1000 7 3 10
En 500 series 1 0 1
En finale de Grand Chelem 5 2 7
En finale de masters 1000 6 3 9
En finale 12 5 17
Match en 2 sets gagnants 6 4 10
Match en 3 sets gagnants 8 3 11
Victoire en 5 sets 3 2 5
Victoire en 3 sets (match en 5 sets) 1 0 1
Victoires en 2 sets 4 3 7
Remonté de 1 set à 0 (match en 3 sets) 1 1 2
Remonté de 2 set à 0 (match en 5 sets) 0 1 1
Victoire en sauvant des balles de matchs 1(2bdm) 0 1
Victoires d’affilée 5 2 -
Tie-break remporté 8 8 16
6-0 remporté 1 2 3
En exhibition 1 (g./t.b) 1 (dur) 2
En double 1 0 1
En 2004 1 0 1
En 2005 1 1 2
En 2006 4 2 6
En 2007 2 3 5
En 2008 4 0 4
En 2009 1 1 2
En 2010 1 0 1
En Espagne 1 1 2
En Suisse 0 0 0

Records de la rivalité Federer/Nadal

Nombre de semaines aux deux premières places du classement ATP

Année Numéro 1 mondial Numéro 2 mondial Nombre de semaines
2005 Roger Federer Rafael Nadal depuis le 25 juillet 24
2006 Roger Federer Rafael Nadal 76
2007 Roger Federer Rafael Nadal 128
2008 Roger Federer jusqu’au 17 août Rafael Nadal jusqu’au 17 août
Rafael Nadal à partir du 18 août Roger Federer à partir du 18 août 180
2009 Rafael Nadal jusqu’au 5 juillet Roger Federer jusqu’au 5 juillet
Roger Federer à partir du 6 juillet Rafael Nadal du 6 juillet jusqu’au 16 août
Roger Federer Andy Murray du 17 août au 13 septembre 4
Roger Federer Rafael Nadal à partir du 14 septembre 228
2010 Roger Federer Rafael Nadal jusqu’au 31 janvier 4
Roger Federer Novak Đoković du 1er février au 16 mai 15
Roger Federer jusqu’au 6 juin Rafael Nadal du 17 mai au 6 juin
Rafael Nadal depuis le 7 juin Roger Federer du 7 juin au 4 juillet 7
Rafael Nadal Novak Đoković du 5 juillet au 15 août 6
Rafael Nadal Roger Federer depuis le 16 août 246

Sur un total de 261 semaines à la semaine du 6 septembre, Roger Federer et Rafael Nadal ont occupé 246 semaines les deux premières places du classement ATP avec seulement 15 semaines d’interruption, ce qui constitue un record

Période de domination Federer/Nadal dans les principales compétitions

A. Open d’Australie Roland-Garros Wimbledon US Open Masters
2010 Roger Federer
Andy Murray
Rafael Nadal
Robin Söderling
Rafael Nadal
Tomáš Berdych
Rafael Nadal
Novak Đoković
à venir
2009 Rafael Nadal
Roger Federer
Roger Federer
Robin Söderling
Roger Federer
Andy Roddick
Juan Martín del Potro
Roger Federer
Nikolay Davydenko
Juan Martín del Potro
2008 Novak Đoković
Jo-Wilfried Tsonga
Rafael Nadal
Roger Federer
Rafael Nadal
Roger Federer
Roger Federer
Andy Murray
Novak Đoković
Nikolay Davydenko
2007 Roger Federer
Fernando González
Rafael Nadal
Roger Federer
Roger Federer
Rafael Nadal
Roger Federer
Novak Đoković
Roger Federer
David Ferrer
2006 Roger Federer
Márcos Baghdatís
Rafael Nadal
Roger Federer
Roger Federer
Rafael Nadal
Roger Federer
Andy Roddick
Roger Federer
James Blake
2005 Marat Safin
Lleyton Hewitt
Rafael Nadal
Mariano Puerta
Roger Federer
Andy Roddick
Roger Federer
Andre Agassi
David Nalbandian
Roger Federer
2004 Roger Federer
Marat Safin (2/2)
Gastón Gaudio
Guillermo Coria
Roger Federer
Andy Roddick
Roger Federer
Lleyton Hewitt
Roger Federer
Lleyton Hewitt
2003 Andre Agassi
Rainer Schüttler
Juan Carlos Ferrero
Martin Verkerk
Roger Federer
Mark Philippoussis
Andy Roddick
Juan-Carlos Ferrero
Roger Federer
Andre Agassi
Notes


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.
  • Page
  • Page Tennis de Wikinews « Tennis »
  • de Wikinews.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

August 13, 2009

Page:Kosovo

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : Navigation, rechercher
Kosovo

WIKINEWS
Kosovo

La source d’informations
que vous pouvez écrire

Actualiser la page Actualiser la page.

Ce mardi 22 janvier 2013 à 01:37 (UTC),
Wikinews Kosovo compte articles.

Kosovo

Kosovo Reload page.png


À la une

Le secrétaire général de l’OTAN se rend au Kosovo

{{{Image text}}}

13 août 2009. – Le secrétaire général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen se rend, jeudi 13 août, en visite d’un jour au Kosovo, a appris RIA Novosti auprès d’un porte-parole du service de presse de l’Alliance.

Lors de cette visite, il rencontrera le président du Kosovo Fatmir Sejdiu, s’entretiendra avec le premier ministre kosovar Hashim Thaçi, ainsi qu’avec le commandant de la Force de maintien de la paix de l’OTAN, la KFOR, l’Italien Giuseppe Emilio Gay.
[Modifier] – Crédit image → Lire la suite



Flux RSS (Kosovo + Politique) Reload page.png

Flux RSS (Kosovo + Catastrophe) Reload page.png

Flux RSS (Kosovo + Criminalité) Reload page.png

Flux RSS (Kosovo + Nécrologie) Reload page.png

Flux RSS (Kosovo + Insolite) Reload page.png

Flux RSS (Kosovo + Économie) Reload page.png

Flux RSS (Kosovo + Science_et_technologie) Reload page.png

Flux RSS (Kosovo + Culture) Reload page.png

Flux RSS (Kosovo + Sport) Reload page.png

Accès à la page Kosovo sur Wikipedia


Écrire un article

Merci de lire le guide de rédaction avant de commencer.
Vérifier aussi qu’aucun article similaire n’est en développement ; liste ci-dessous :


S’il en existe un, il est préférable de contribuer à cet article plutôt que d’en créer un autre sur le même sujet.

Créer un nouvel article :

Autour de Wikinews

Wikinews Europe traite des pays suivants :

Albanie, Allemagne, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Biélorussie, Belgique, , Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, , Kosovo, Lettonie, , Lituanie, Luxembourg, , Malte, Moldavie, , , Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, , Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, République tchèque, Turquie, Ukraine, et Vatican.

Sur les autres projets Wikimedia

Images
Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Images
Kosovo
Wiktionnaire
(Dictionnaire universel)
Kosovo
Wikisource
(Bibliothèque universelle)
Kosovo
Wikiquote
(Recueil de citations)
Kosovo
Portail
Wikipédia
(Encyclopédie libre)
Portail
Kosovo
Wikivoyage
(Guide de voyage libre)
Kosovo

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

July 23, 2009

Classement 2009 des 10 rues les plus chères au monde

Une partie du Museum Mile, vue depuis le Metropolitan Museum of Art, sur la Cinquième Avenue.

23 juillet 2009. – L’édition Wealth Bulletin a récemment publié son classement 2009 des 10 rues les plus chères au monde. Plusieurs d’entre elles étaient déjà présentes dans le classement 2008 : l’Avenue Princesse Grace reste en tête, Wolseley Road a perdu une place et la Cinquième Avenue est restée troisième.

1. L’Avenue Princesse Grace (Monaco) reste leader du classement malgré la baisse du prix moyen de 190 000 à 120 000 dollars le m2. Selon l’agent immobilier monégasque indépendant Pieter van Naeltwijck, le nombre des transactions a chuté de 25 % depuis l’an dernier, mais les riches de Russie sont revenus sur le marché, faisant monter la demande.

2. Le Chemin de Saint-Hospice au Cap Ferrat (Côte d’Azur, France). Situé à moins de 50 km de l’Avenue Princesse Grace, le Chemin de Saint-Hospice serpente à travers le Cap Ferrat. Ses quinze villas de luxe donnant sur la Méditerranée coûtent 100 000 dollars le m2.

3. La Cinquième Avenue de New York. Les prix de l’immobilier de la rue la plus chère aux États-Unis sont tombés de 80 000 à 72 000 dollars en un an. En juin dernier, un appartement de luxe de 400 m2 y a été vendu pour 29 millions de dollars.

4. Kensington Palace Gardens, Londres. L’avenue résidentielle la plus chère de Grande-Bretagne, qui abrite le Palais de Kensington et plusieurs ambassades dont celle de Russie, a vu le prix du mètre carré baisser de 15 à 20 % par rapport à 2008 pour se situer au niveau de 65 000 dollars.

5. L’avenue Montaigne, à Paris. À la différence des États-Unis et de la Grande-Bretagne, la France connaît une certaine stabilité sur le marché immobilier. Les prix de la rue la plus chère du pays restent inchangés : 54 000 dollars le m2.

6. La Via Suvretta, à Saint-Moritz (Suisse) est la seule rue du classement où les prix moyens sont en hausse de 18 % par rapport à 2008. Il faut être prêt à débourser au moins 45 000 dollars le mètre carré pour y acheter une maison.

7. La Via Romazzino, Porto Cervo, en Sardaigne, fait son entrée dans le top 10 avec 42 000 dollars le mètre carré. De riches Italiens, ainsi que plusieurs milliardaires russes possèdent des villas situées dans la rue la plus chère d’Italie. Le milliardaire russe Alicher Ousmanov, propriétaire du club de football anglais d’Arsenal, a notamment acheté huit maisons sur la Vie Romazzino et dans ses alentours.

8. Severn Road, dans le quartier de Viktoria Peak, à Hong Kong, affiche une baisse de 121 000 à 40 000 dollars le m2. En 2008, elle occupait la 2e place du classement.

9. La rue Ostojenka, qui est aussi connue comme la Mille d’or de Moscou, a reculé du 6e au 9e rang avec 35 000 dollars le m2 contre 40 000 dollars en 2008.

10. Wolseley Road, Point Piper, à Sydney est la rue la plus chère d’Australie. Le prix moyen du mètre carré y reste inchangé (28 000 dollars).

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l’agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Une rue de Moscou toujours parmi les dix plus chères du monde » datée du 23 juillet 2009.


Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.
This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU Free Documentation License, Version 1.2 or any later version published by the Free Software Foundation; with no Invariant Sections, no Front-Cover Texts, and no Back-Cover Texts. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

July 4, 2009

Tour de France 2009 : Fabian Cancellara le plus rapide à Monaco

4 juillet 2009. – La 1re étape du Tour de France 2009, qui constituait un contre-la-montre long de 15 kilomètres à Monaco, s’est soldée par une victoire du Suisse Fabian Cancellara qui endosse le maillot jaune.

Sommaire

Classements

Étape

1. Fabian Cancellara Saxo Bank en 4h 49min 34s
2. Alberto Contador Astana + 18s
3. Bradley Wiggins Garmin-Slipstream 19s
4. Andreas Klöden Astana 22s
5. Cadel Evans Silence-Lotto 23s
6. Levi Leipheimer Astana 30s
7. Roman Kreuziger Liquigas 32s
8. Tony Martin Columbia-HTC 33s
9. Vincenzo Liquigas 37s
10. Lance Armstrong Astana 40s

Général

1. Fabian Cancellara Saxo Bank en 4h 49min 34s
2. Alberto Contador Astana + 18s
3. Bradley Wiggins Garmin-Slipstream 19s
4. Andreas Klöden Astana 22s
5. Cadel Evans Silence-Lotto 23s
6. Levi Leipheimer Astana 30s
7. Roman Kreuziger Liquigas 32s
8. Tony Martin Columbia-HTC 33s
9. Vincenzo Liquigas 37s
10. Lance Armstrong Astana 40s

Sources

Sources francophones


thumbs
Pages Cyclisme de Wikinews. L’actualité cycliste dans le monde
Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.
This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU Free Documentation License, Version 1.2 or any later version published by the Free Software Foundation; with no Invariant Sections, no Front-Cover Texts, and no Back-Cover Texts. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

April 2, 2009

Page:Albanie

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : Navigation, rechercher
Albanie

WIKINEWS
Albanie

La source d’informations
que vous pouvez écrire

Actualiser la page Actualiser la page.

Ce jeudi 7 février 2013 à 12:57 (UTC),
Wikinews Albanie compte articles.

Albanie

Albanie Reload page.png


À la une

La Croatie et l’Albanie officiellement membres de l’OTAN

{{{Image text}}}

2 avril 2009. – Le secrétaire d’État adjoint américain James Steinberg s’est vu remettre mercredi les instruments de ratification entérinant l’adhésion de l’Albanie et de la Croatie à l’OTAN.

« Aujourd’hui, lors d’une cérémonie au département d’État, le secrétaire d’État adjoint James Steinberg a accepté les instruments de ratification (de la Croatie et de l’Albanie) permettant leur adhésion au traité de l’Atlantique Nord où les États-Unis interviennent en qualité de pays dépositaire », stipule un communiqué de la diplomatie américaine transmise mercredi à RIA Novosti.
[Modifier] – Crédit image → Lire la suite



Flux RSS (Albanie + Politique) Reload page.png

Flux RSS (Albanie + Catastrophe) Reload page.png

Flux RSS (Albanie + Criminalité) Reload page.png

Flux RSS (Albanie + Nécrologie) Reload page.png

Flux RSS (Albanie + Insolite) Reload page.png

Flux RSS (Albanie + Économie) Reload page.png

Flux RSS (Albanie + Science_et_technologie) Reload page.png

Flux RSS (Albanie + Culture) Reload page.png

Flux RSS (Albanie + Sport) Reload page.png

Accès à la page Albanie sur Wikipedia


Écrire un article

Merci de lire le guide de rédaction avant de commencer.
Vérifier aussi qu’aucun article similaire n’est en développement ; liste ci-dessous :


S’il en existe un, il est préférable de contribuer à cet article plutôt que d’en créer un autre sur le même sujet.

Créer un nouvel article :

Autour de Wikinews

Wikinews Europe traite des pays suivants :

Albanie, Allemagne, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Biélorussie, Belgique, , Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, , Kosovo, Lettonie, , Lituanie, Luxembourg, , Malte, Moldavie, , , Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, , Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, République tchèque, Turquie, Ukraine, et Vatican.

Pays membres de l’OTAN
Albanie, Allemagne, Belgique, Bulgarie, Canada, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, États-Unis, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Turquie.

Sur les autres projets Wikimedia

Images
Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Images
Wiktionnaire
(Dictionnaire universel)
Wikisource
(Bibliothèque universelle)
Wikiquote
(Recueil de citations)
Portail
Wikipédia
(Encyclopédie libre)
Portail
Albanie
Wikivoyage
(Guide de voyage libre)
Albanie

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

March 30, 2008

Page:Slovaquie

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : Navigation, rechercher
Slovaquie

WIKINEWS
Slovaquie

La source d’informations
que vous pouvez écrire

Actualiser la page Actualiser la page.

Ce mardi 5 février 2013 à 06:24 (UTC),
Wikinews Slovaquie compte articles.

Slovaquie

Slovaquie Reload page.png


À la une

Neuf nouveaux pays rejoignent l’espace Schengen aujourd’hui

{{{Image text}}}

30 mars 2008. –

Depuis ce week-end, les contrôles de passeport dans les aéroports pour les passagers de vols à l’intérieur de la zone européenne de libre circulation ont été supprimés, y compris les neuf nouveaux pays, à savoir l’île de Malte, la Lituanie, l’Estonie, la Lettonie, la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie, la République tchèque et la Slovénie qui sont maintenant partie intégrante de l’espace Schengen. La disparition des frontières terrestres et maritimes pour les nouveaux pays était déjà entrée en vigueur depuis le 21 décembre, augmentant ainsi de 15 à 24 pays les membres de la zone Schengen qui regroupe maintenant 400 millions d’Européens.
[Modifier] – Crédit image → Lire la suite



Flux RSS (Slovaquie + Politique) Reload page.png

Flux RSS (Slovaquie + Catastrophe) Reload page.png

Flux RSS (Slovaquie + Criminalité) Reload page.png

Flux RSS (Slovaquie + Nécrologie) Reload page.png

Flux RSS (Slovaquie + Insolite) Reload page.png

Flux RSS (Slovaquie + Économie) Reload page.png

Flux RSS (Slovaquie + Science_et_technologie) Reload page.png

Flux RSS (Slovaquie + Culture) Reload page.png

Flux RSS (Slovaquie + Sport) Reload page.png

Accès à la page Slovaquie sur Wikipedia


Écrire un article

Merci de lire le guide de rédaction avant de commencer.
Vérifier aussi qu’aucun article similaire n’est en développement ; liste ci-dessous :


S’il en existe un, il est préférable de contribuer à cet article plutôt que d’en créer un autre sur le même sujet.

Créer un nouvel article :

Autour de Wikinews

Wikinews Europe traite des pays suivants :

Albanie, Allemagne, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Biélorussie, Belgique, , Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, , Kosovo, Lettonie, , Lituanie, Luxembourg, , Malte, Moldavie, , , Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, , Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, République tchèque, Turquie, Ukraine, et Vatican.

Les 27 pays membres de l’Union européenne :
Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Suède.

Les 17 pays en caractères gras ci-dessus, ainsi que les 4 micro-états ci-dessous font partie de la zone euro (ou Eurogroupe).
Andorre, , et Vatican.

Pays membres de l’OTAN
Albanie, Allemagne, Belgique, Bulgarie, Canada, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, États-Unis, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Turquie.

Sur les autres projets Wikimedia

Images
Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Images
Wiktionnaire
(Dictionnaire universel)
Slovaque
Wikiversité
(Ressources pédagogiques)
Slovaque
Wikisource
(Bibliothèque universelle)
Portail
Wikipédia
(Encyclopédie libre)
Portail
Slovaquie
Wikivoyage
(Guide de voyage libre)
Slovaquie

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Page:Slovénie

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : Navigation, rechercher
Slovénie

WIKINEWS
Slovénie

La source d’informations
que vous pouvez écrire

Actualiser la page Actualiser la page.

Ce lundi 4 février 2013 à 21:51 (UTC),
Wikinews Slovénie compte articles.

Slovénie

Slovénie Reload page.png


À la une

Neuf nouveaux pays rejoignent l’espace Schengen aujourd’hui

{{{Image text}}}

30 mars 2008. –

Depuis ce week-end, les contrôles de passeport dans les aéroports pour les passagers de vols à l’intérieur de la zone européenne de libre circulation ont été supprimés, y compris les neuf nouveaux pays, à savoir l’île de Malte, la Lituanie, l’Estonie, la Lettonie, la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie, la République tchèque et la Slovénie qui sont maintenant partie intégrante de l’espace Schengen. La disparition des frontières terrestres et maritimes pour les nouveaux pays était déjà entrée en vigueur depuis le 21 décembre, augmentant ainsi de 15 à 24 pays les membres de la zone Schengen qui regroupe maintenant 400 millions d’Européens.
[Modifier] – Crédit image → Lire la suite



Flux RSS (Slovénie + Politique) Reload page.png

Flux RSS (Slovénie + Catastrophe) Reload page.png

Flux RSS (Slovénie + Criminalité) Reload page.png

Flux RSS (Slovénie + Nécrologie) Reload page.png

Flux RSS (Slovénie + Insolite) Reload page.png

Flux RSS (Slovénie + Économie) Reload page.png

Flux RSS (Slovénie + Science_et_technologie) Reload page.png

Flux RSS (Slovénie + Culture) Reload page.png

Flux RSS (Slovénie + Sport) Reload page.png

Accès à la page Slovénie sur Wikipedia


Écrire un article

Merci de lire le guide de rédaction avant de commencer.
Vérifier aussi qu’aucun article similaire n’est en développement ; liste ci-dessous :


S’il en existe un, il est préférable de contribuer à cet article plutôt que d’en créer un autre sur le même sujet.

Créer un nouvel article :

Autour de Wikinews

Wikinews Europe traite des pays suivants :

Albanie, Allemagne, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Biélorussie, Belgique, , Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, , Kosovo, Lettonie, , Lituanie, Luxembourg, , Malte, Moldavie, , , Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, , Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, République tchèque, Turquie, Ukraine, et Vatican.

Les 27 pays membres de l’Union européenne :
Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Suède.

Les 17 pays en caractères gras ci-dessus, ainsi que les 4 micro-états ci-dessous font partie de la zone euro (ou Eurogroupe).
Andorre, , et Vatican.

Pays membres de l’OTAN
Albanie, Allemagne, Belgique, Bulgarie, Canada, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, États-Unis, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Turquie.

Sur les autres projets Wikimedia

Images
Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Images
Slovénie
Wiktionnaire
(Dictionnaire universel)
Slovénie
Slovène
Wikiversité
(Ressources pédagogiques)
Slovène
Constitution de la Slovénie
Wikisource
(Bibliothèque universelle)
Constitution de la Slovénie
Portail
Wikipédia
(Encyclopédie libre)
Portail
Slovénie
Wikivoyage
(Guide de voyage libre)
Slovénie

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

July 12, 2005

Avènement de Prince Albert II de Monaco

Filed under: Article archivé, Europe, Monaco, Monarchie — admin @ 5:00 am
Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : Navigation, rechercher

12 juillet 2005. –Albert II a reçu la bénédiction de l’archevêque de Monaco, Mgr Barsi, à l’issue d’une messe de Te Deum célébrée ce matin en la cathédrale de Monaco.

Vers 11h, le Prince Albert II arrivait en voiture depuis le palais Princier en passant par la rue Bellando de Castro et se retrouvait debout quelques minutes plus tard au milieu de la garde de l’étendard et de la garde d’honneur (partie des carabiniers) en compagnie de toute la famille princière (la princesse Antoinette, sœur de Rainier III attendait à l’intérieur).

La messe s’est déroulée avec une pensée émue des Monégasques pour Rainier III.

Après 3 prières de Mgr Barsi (une pour les chefs d’État, une pour les Monégasques, une pour le Prince Souverain), une prière pour le souverain de Monaco par les enfants monégasques, puis le Te Deum, Albert est reparti à pied au Palais accompagné de sa famille pour une garden party rassemblant toutes les autorités Monégasques.


Sources

Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

July 7, 2005

La principauté de Monaco réagit aux attentats de Londres

Filed under: Article archivé, Diplomatie, Europe, Monaco, Monarchie — admin @ 5:00 am
Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.
Aller à : Navigation, rechercher

7 juillet 2005. – Le bureau de presse du cabinet de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II à informé le « monde » que Son Altesse Sérénissime le prince Albert II de Monaco avait adressé un message à sa majesté la reine Elizabeth II à la suite des attentats de Londres dans lequel il exprime « au nom de sa famille et du peuple monégasque, ses condoléances et ses prières pour les familles et leurs victimes ».

De plus, la principauté a indiqué vouloir renforcer la sécurité après les attentats de jeudi. Ainsi, le plan Vigirenfort sera mis en stade « renforcé ». Ce stade correspond au stade « rouge » du plan Vigipirate français. Phillipe Deslandes, conseiller de gouvernement pour l’intérieur, déclare ainsi avoir « suivi la France en matière de sécurité ». Les postes frontières avec la France feront l’objet d’une surveillance accrue par la Force publique monégasque (brigade formée de carabiniers du prince), de policiers (« sureté publique » pour les monégasques) de membres de la sécurité civile, la gendarmerie et de quelques sapeurs-pompiers. La gare SNCF (à la Condamine) sera également sous très haute surveillance: 15 fonctionnaires de police ont d’ailleurs été mobilisés en supplément.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n’est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.

This text comes from Wikinews. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the Creative Commons Attribution 2.5 licence. For a complete list of contributors for this article, visit the corresponding history entry on Wikinews.

Powered by WordPress